Plus de 10 millions de cas détectés dans le monde


Le Coronavirus progresse en Amérique et en Inde

Le nombre de personnes atteintes du coronavirus dans le monde a franchi hier le cap des 10 millions de cas. Malgré toutes les mesures prises dans le monde, l’évolution est exponentielle, particulièrement aux Etats-Unis où le nombre de nouveaux cas n’a jamais été aussi élevé (2,5 millions de cas), en Inde où l’on s’approche de la barre d’un million de personnes contaminées avec une moyenne quotidienne de plus de 18 000 nouveaux cas par jour et certains pays européens craignent la venue d’une nouvelle vague de contaminations.

Il y aurait dans le monde, selon l’AFP, au moins 10 003 942 cas d’infection, parmi lesquels 498 779 décès, ont été recensés, notamment en Europe, continent le plus touché avec 2 637 546 cas et 195 975 décès, ainsi qu’aux Etats-Unis (2 510 323 cas, dont 125 539 décès).

La pandémie progresse désormais le plus rapidement en Amérique latine, avec plus de 400 000 cas recensés ces sept derniers jours sur le continent. Le nombre de cas déclarés dans le monde a doublé depuis le 21 mai et plus d’un million de nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés sur les seuls 6 derniers jours. Tous ces bilans ne reflètent toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations.

Les Amériques touchés de plein fouet

Les Etats-Unis ont franchi la barre des 2,5 millions de cas samedi. Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) américains estiment ainsi de l’ordre de 10 fois plus le nombre d’Américains ayant été contaminés, soit plus de 20 millions de personnes, ce qui représente entre 5 et 8% de la population.

La contagion progresse dans 30 des 50 Etats américains, notamment dans les plus grands et les plus peuplés du sud et de l’ouest : la Californie, le Texas et la Floride.

L’Amérique latine et les Caraïbes sont toujours la partie du monde où la maladie progresse le plus rapidement : du 21 au 27 juin, la région a enregistré 408 401 nouveaux cas, contre 253 624 aux Etats-Unis et au Canada et 121 824 en Europe.

Le bilan continue de s’alourdir au Brésil avec un nombre record de nouvelles contaminations, 38 693 ces dernières 24h. Il  a enregistré hier 1109 morts en 24h (990 avant-hier). Le pays déclare 1 274 974 cas recensés au total et 55 961 décès au total. Cependant, ces données seraient largement sous-évaluées.

Le bilan pourrait doubler d’ici le mois prochain. Les pays limitrophes enregistrent également une avancée spectaculaire de l’épidémie, notamment au Pérou (275 989 ; 24 651 nouveaux cas), au Chili (267 766 ; 31 018), au Mexique (212 802 ; 37 600 nouveaux) et en Colombie (88 592 ; 22 959 nouveaux).

Asie, la crainte d’une seconde vague

L’Inde passait hier la barre des 500 000, avec un record de quelque 18 500 cas en une journée. Le géant indien devrait passer le cap du million courant juillet, selon des épidémiologistes cités par l’AFP.

L’Asie semble connaître une recrudescence du nombre de cas quotidiens de Covid-19, poussée désormais par la propagation soutenue de la maladie en Inde (528 859 cas dont 118 398 ces sept derniers jours), au Pakistan (202 955 ; 26 338 nouveaux) et au Bangladesh (137 787 ; 25 481 nouveaux).

La Chine fait état de 17 nouvelles contaminations par la Covid-19 dont 14 de ces cas proviennent de Pékin. La Corée du Sud a reconnu cette semaine qu’elle luttait depuis mi-mai contre «une deuxième vague» de coronavirus. Le président sud-coréen Moon Jae-in s’est cependant dit «confiant».

Stabilisation en Europe

En Europe, le nombre de nouvelles contaminations recensées quotidiennement se stabilise depuis plus d’un mois à moins de 20 000 nouveaux cas déclarés chaque jour, mais l’OMS s’inquiète d’une accélération de la contamination dans onze pays de la région.

L’Ukraine a notamment enregistré 1109 cas vendredi, un record qualifié de «vague grave» par les autorités. Le Portugal déclare un nombre croissant de nouveaux cas. On comptait, hier dimanche 28 juin, 40 866 cas et 1561 morts.

La majorité des cas enregistrés proviennent de Lisbonne et des populations environnantes. Certaines mesures de déconfinement ont été annulées et Lisbonne est à nouveau confinée avec 19 quartiers de banlieue. Au Royaume-Uni, le bilan est toujours élevé.

Le pays comptabilise 310 250 cas au total. On comptait au samedi 27 juin 100 morts en 24h (186 avant-hier) soit 43 514 morts au total. La Suède, quant à elle, continue de payer son pari sur l’immunité collective : on compte ce jour 65 137 cas infectés et 5280 décès (50 morts en 24h). 

Recrudescence dans certains pays africains

En Egypte, le nombre de cas de contaminations au coronavirus augmente. Le pays compte actuellement 63 923 cas au total et 2708 décès dont 88 ces dernières 24h.

L’Egypte a annoncé hier la réouverture à partir du 1er juillet de ses aéroports, fermés depuis mars pour cause de nouveau coronavirus, ainsi que de plusieurs destinations balnéaires. Le Maroc entame son déconfinement progressif par zone, mais maintient l’état d’urgence jusqu’au 10 juillet.

Le pays dénombrait hier 28 juin 244 nouveaux cas de contamination en 24h et 11 877 cas au total. L’épidémie se développe en Afrique et continue de progresser. L’Afrique du Sud est le berceau de la pandémie sur le continent africain où le nombre de nouveaux cas flambe. Le pays comptait 131 800 cas recensés hier dimanche 28 juin et 2340 morts. 

 

Post Views: 0