Piqûre de scorpion : Un décès et une polémique à Ouargla


Ephéméride 2018

Le décès du Dr Aïcha Aouisset, enseignante à l’université d’El Oued, suite à une piqûre de scorpion après 10 jours de coma à l’hôpital Boudiaf de Ouargla, a enflammé l’Algérie.

En cause, les propos jugés inappropriés du ministre de la Santé, qui s’est focalisé sur l’écologie de l’arachnide, oubliant jusqu’à présenter ses condoléances à la famille endeuillée, dans un souci de se défendre de toute négligence ou erreur médicale.

Le décès du Dr Aouisset est dès lors devenu une affaire d’opinion publique, suscitant l’émoi et la solidarité sur les réseaux sociaux, mobilisant la société civile à Ouargla autour des grandes problématiques du développement local, du manque de médecins spécialistes et du gel du CHU de Ouargla, voire l’absence de structures médicales de référence spécialisées dans les pathologies prévalant dans la région.

La commission ministérielle venue enquêter sur les circonstances du décès a conclu à «des complications cérébrales faisant suite à trois piqûres virulentes et successives ayant entraîné un coma profond». Cette conclusion tardive n’a nullement apaisé le front social, encore moins l’annonce de la levée du gel sur le projet de CHU à Ouargla et l’ouverture d’une annexe de l’Institut Pasteur pour la fabrication du sérum antiscorpionique.

Deux grandes manifestations ont été organisées les 15 septembre et 3 novembre 2018 à Ouargla avec une forte mobilisation à chaque fois. Les autorités ont alors décidé d’encadrer le mouvement en intégrant certains meneurs dans une commission de concertation au sein de la wilaya.

Les plus récalcitrants parmi eux sont passés par les couloirs des commissariats et des tribunaux. Khemisti Bensayah, animateur radio et un des plus virulents orateurs du mouvement, a même été muté de Ouargla à Mostaganem après trois mois passés au siège de l’ENRS à Alger. Khaled Zerrouki a fini par être acquitté le 16 décembre des chefs d’inculpation d’«attroupement non autorisé» et d’«incitation à attroupement non autorisé». 

Related Post

La Tunisie en alerte suite à la propagation du cho…
Pêche et aquaculture : Stratégie nationale en part…
Coupe d’Algérie : Des arbitres entre «séminaire» e…
Slim Othmani. Patron de NCA-Rouiba : «L’impact soc…

Post Views: 590