Pétrole : l’Algérie augmente sa production à partir de septembre

C’est dans un communiqué rendu public, ce mercredi 3 aout 2022, que le ministère de l’Énergie, a annoncé que la production algérienne augmentera de 2000 barils/jour pour atteindre un niveau de 1.057 millions barils/jour en septembre prochain.

Le Ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a participé, aujourd’hui, aux travaux de la 43ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) et à la 31ème Réunion ministérielle Opep –Non Opep, par visio-conférence.

Selon, le communiqué du ministère l’Énergie et des Mines, au terme des discussions, que tout en restant extrêmement vigilants, la décision a été prise qu’en septembre, l’OPEP et de ses partenaires de la Déclaration de Coopération, procédera à une augmentation globale de 100.000 Mb/j de la production.

Ce même communiqué précise « Nous réexaminerons la situation du marché lors de notre prochaine réunion dans un mois et nous prendrons les décisions idoines pour maintenir la stabilité et parvenir à l’équilibre du marché pétrolier international. Avec cette décision, la production algérienne augmentera de 2000 b/j pour atteindre un niveau de 1.057 Mb/j en septembre ».

Les raisons d’une hausse relativement minime, par rapport aux décisions précédentes

Le ministre a déclaré que « lors des réunions de ce jour qui regroupe chaque mois l’OPEP et ses partenaires non-membres de l’Organisation, nous avons examiné la situation actuelle du marché pétrolier, ses perspectives à court terme et pour convenir d’une action commune afin d’assurer la stabilité et l’équilibre du marché ».

En ajoutant aussi, que c’est à partir des travaux du Comité technique qui s’est réuni hier, des incertitudes ont été, pesant actuellement sur les fondamentaux du marché pétrolier. Ce qui à mener à considérer que ces risques pourraient potentiellement entraver le rebond attendu de la demande globale de pétrole au cours des semaines à venir et donc créer davantage de volatilité sur les marchés. Il a été réitéré la volonté d’œuvrer à la stabilité et à l’équilibre du marché pétrolier international en assurant un approvisionnement stable et régulier.