Passage au cycle moyen : le ministre annonce une nouveauté

La rentrée scolaire approche à grand pas, et les élèves seront sur le banc de l’école dès la semaine prochaine. Plusieurs ajustements ont été faits ces dernières années en ce qui concerne le passage du cycle primaire au cycle moyen. Alors qu’avant les élèves devaient passer un examen de fin de cycle, ils en étaient dispensés ces dernières années. Cette fois ci le ministre revient avec une décision quant aux dernières mesures prises.

Ce samedi 18 septembre 2022, Abdelhakim Belaabed, le ministre de l’éducation nationale est revenu sur ce sujet à Alger. Il a révélé que les institutions responsables ont décidé de mettre en place un examen de « mise à niveau » pour la fin du cycle primaire. Il a donc fait une déclaration à la presse algérienne afin de faire cette révélation mais aussi pour apporter quelques détails.

Aujourd’hui, les « dernières retouches » ont été effectuées afin de préparer cet examen qui sera mis en place à partir de cette année scolaire 2022 – 2023.

Cet examen sera-t-il décisif pour le passage au cycle moyen ?

Le ministre de l’éducation nationale a tenu à apporter quelques précisions quant à cet examen de mise à niveau, à ses objectifs mais aussi au rôle qu’il jouera dans la scolarité des élèves.
Il a donc précisé que celui-ci ne sera pas comptabilisé dans les moyennes de passage au cycle moyen mais aura plutôt comme objectif de « diagnostiquer les lacunes chez nos élèves à la fin du cycle primaire, en vue d’y remédier ».

Celui-ci sera donc mis en place en remplacement de l’examen de fin du cycle primaire qui n’est plus d’actualité depuis l’an dernier.