Participation de Philip Morris au ASC 2022 : entretien avec Christian Akiki

Participant pour la deuxième année consécutive au programme d’accompagnement des startups, Algeria Startup Challenge, Philip Morris International a lancé, cette année, un challenge dédié à la réduction des risques intitulé : Harm Reduction Initiative Awards.

Rencontré lors de la cérémonie finale du programme, Christian Akiki, Directeur Général de Philip Morris en Algérie, nous a apporté quelques précisions sur ce projet.

Harm Reduction Initiative Awards 2022, c’est quoi ?

La Harm reduction initiative Awards est un programme qui a pour objectif d’initier et encourager les jeunes porteurs de projets à développer des solutions ou produits innovants visant à réduire les risques dans tous les domaines et qui pourraient avoir un impact positif sur la qualité de vie.

Lors de l’Algeria Startup Challenge, des projets innovants dans la réduction des risques ont été présentés par des startups algériennes. Qu’en pensez-vous ?

Personnellement, j’ai été impressionné par les idées et les projets présentés. Malgré l’expertise accumulée au travers de la transformation de PMI pendant ces dernières années, j’ai pu encore découvrir de nouveaux aspects de la réduction des risques grâce à l’énergie et la créativité de ces jeunes porteurs de projets.

Les startups sont l’avenir de l’économie mondiale… motiver et inciter ces jeunes entrepreneurs innovants à développer des idées et des projets de réduction des risques pourrait avoir un impact positif sur notre qualité de vie et celle des générations futures.

Ce ne sont pas les idées qui manquent pour les entrepreneurs algériens…

Oui ! Et je suis convaincu que les startups algériennes peuvent être précurseur en matière de réduction des risques. Les projets qui ont été développés dans le cadre de l’initiative en sont une vraie preuve de la créativité et du talent de la jeunesse algérienne.

Selon vous, comment l’innovation et la technologie permettent une meilleure prévention et réduction des risques ?

L’histoire nous apprend que la réduction des risques commence par la soif d’innovation et progresse grâce à la science et la technologie.

Le meilleur exemple à citer est celui du réfrigérateur, plus qu’une commodité moderne, il a radicalement réduit l’incidence du cancer de l’estomac et d’autres affections gastriques graves. De même pour la ceinture de sécurité, les airbags, les casques pour les motos et vélo cyclistes… et ce, en matière de réduction des risques dans les accidents de la route.

Ce principe de réduction des risques est valable dans tous les domaines et pour tous les produits, y compris le tabac. La réduction des risques tabagiques vise à encourager les fumeurs adultes qui autrement continueraient à fumer à passer à des alternatives moins nocives que les cigarettes.

Depuis plus d’une décennie, PMI investit dans la science et la technologie pour développer des produits sans fumée, en éliminant la combustion qui génère la fumée contenant plus de 6’000 substances chimiques, dont une centaine ont été identifiées comme causes ou causes potentielles des maladies liées au tabagisme.