On vous le dit


– 4 blessés dans un accident de la route à oued El Harrach

Quatre personnes ont été blessées dans un accident de la circulation survenu, samedi au niveau de oued El Harrach, a indiqué un responsable de la Protection civile.

L’accident a eu lieu au niveau de la rocade nord en direction d’Alger, lorsqu’une voiture a chuté du haut du pont de oued El Harrach, a indiqué le lieutenant Khaled Ben Khalfallah, chargé de l’information à la direction de la Protection civile d’Alger, relevant que quatre personnes, qui se trouvaient à bord du véhicule, ont été blessées dans cet accident.

Relevant qu’aucune perte humaine n’a été enregistrée, la même source a fait savoir que les éléments de la Protection civile sont intervenus pour secourir les blessés avant de les transporter à l’hôpital Salim Zmirli. Deux camions de pompiers et deux ambulances ont été mobilisés lors de cette opération, a-t-il poursuivi.

– 22 cas de méningite enregistrés à Biskra

Vingt-deux cas de méningite ont été enregistrés à l’hôpital  Mohamed Ziouchi de Tolga (40 km à l’ouest de Biskra), a-t-on appris samedi du directeur local de la santé et de la population, Mohamed Laïb.

Ce responsable a indiqué à l’APS que le diagnostic de méningite, relevé sur des nourrissons âgés entre 3 jours et un an, transférés aux urgences, a été confirmé après plusieurs examens médicaux.

Une commission médicale spécialisée a été dépêchée sur place pour suivre l’évolution de ces cas sans gravité et qui ne représentent aucun danger pour la santé des malades, a-t-il déclaré. Les symptômes de la méningite associent une fièvre parfois élevée à d’autres signes tels que l’intolérance à la lumière, les céphalées, nausées ou vomissements.

Ils sont moins évidents et souvent plus difficiles à reconnaître chez l’enfant du fait de l’impossibilité pour les plus jeunes d’exprimer l’origine de leur malaise, c’est pourquoi il est important de consulter un médecin au moindre doute, a ajouté, M. Laïb.

– L’Algérie œuvre à éradiquer la rage

L’Algérie est en mesure de réaliser les objectifs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment en matière de la lutte contre la rage, si la société s’investit dans la vaccination des chiens, a indiqué le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la Santé, le Dr Djamel Fourar.

Intervenant en marge d’un workshop organisé du 12 au 17 octobre, à Alger, en prévision de l’élaboration d’un plan national stratégique de lutte contre la rage, le Dr Fourar a fait savoir que cette maladie contagieuse cause la mort à quelque 15 voire 20 personnes annuellement, indiquant que près de 120 000 cas font l’objet de morsures souvent dues aux chiens (64%) et aux chats (23%).

Regroupant des cadres des ministères de la Santé, de l’Environnement et de l’Agriculture, en sus d’experts de l’Alliance mondiale pour la lutte contre la rage (Global alliance for rabies control,GARC), ainsi que des représentants de l’OMS en Algérie, de l’Institut Pasteur et de l’Institut national de santé publique (INSP), cet atelier vise essentiellement l’élaboration d’un plan national stratégique de lutte contre la rage en Algérie.

– Le typhon Hagibis fait14 morts et 9 disparus

Le bilan du passage du puissant typhon Hagibis à l’est et au centre du Japon, dans la nuit de samedi à dimanche, est passé à 14 morts, et 9 personnes étaient encore portées disparues, selon un nouveau bilan des autorités.

Les pompiers et les soldats s’activaient pour secourir les habitants piégés par les nombreuses inondations. Un précédent bilan, annoncé par des sources officielles japonaises, faisait état de 11 morts.

Maisons submergées, glissements de terrain, cours d’eau en furie : la tempête, chargée de pluies d’une intensité «sans précédent», selon l’Agence météo nationale (JMA), a semé la désolation en traversant le centre et l’est Japon dans la nuit de samedi à dimanche.

Post Views: 32