Omra Mawlid 2022: les prix dévoilés

La saison de la Omra a officiellement débuté ce mercredi 21 septembre 2022 en lançant le premier voyage de ce pèlerinage 24 heures après l’annonce officielle de la liste des agences autorisées à l’organisation de cette Omra 2022 – 2023 .

Le premier groupe de voyageurs décollera selon nos sources l’après midi de ce 21 septembre, depuis l’aéroport de Houari boumediene à Alger , allant vers l’Arabie saoudite. À noter que la compagnie aérienne qui entamera les premiers vols est Saudi airlines, en attendant que la compagnie aérienne algérienne Air Algérie publie son programme de vols de cette saison de Omra . ce dernier sera officiellement publié la première semaine du mois d’Octobre 2022 , ainsi, les personnes souhaitant effectuer la Omra pourront réserver leurs vols grâce aux agences,  à la date convenue.

Omra et Mawlid , des nouvelles ?

Les agences listées ont commencé quelques heures après leur authentification à traiter les dossiers des citoyens souhaitant effectuer leurs Omra pour l’occasion du Mawlid El Nabawi 2022, qui approche désormais à grand pas.

Les prix de cette saison de Omra s’affichent dans la plupart des bureaux et agences autorisées entre 18 et 25 millions de centimes DZD pour la Omra économique, comprenant le prix du billet d’avion qui lui est assigné à une valeur de 10 millions de centimes cette année, les prix de la compagnie aérienne Air algerie eux seront annoncés prochainement .
Les coûts du voyage varient selon l’emplacement de l’agence et sa réputation en terme d’organisation de voyages. Ainsi , confort et assiduité sont compris dans le service.

Les problèmes de financements liés à la digitalisation

Les agences de tourisme et de voyages autorisées à organiser la Omra rencontrent cependant un problème lié au transfert d’argent vers et depuis l’Arabie Saoudite, d’autant plus que ce dernier avait auparavant exclu l’Algérie du programme de transfert électronique d’argent, ce qui causa de nombreuses difficultés aux bureaux mais également aux organisateurs, dans la mesure où  les transferts financiers classiques de l’Algérie vers l’Arabie saoudite prennent plus de 40 jours, ce qui est une longue durée pour les agences concernées.