Météo Algérie : alerte canicule sur 9 wilayas du nord ce 7 septembre

Ce mercredi 7 septembre 2022, est marqué par le retour de la canicule sur quelques wilayas du nord. En effet, l’Office National de Météorologie (ONM) a émis un bulletin d’alerte météo de niveau 1, canicule pour 9 wilayas. Sont concernées par cette alerte canicule : Alger, Blida, Tizi Ouzou, Boumérdes, Béjaia, Jijel, Skikda, Annaba et El Tarf.

Une autre alerte a aussi été émise par l’ONM pour des pluies orageuses, qui concernera les wilayas suivantes : Guelma, Souk Ahras, Tébessa, Khenchela, Batna, Tiaret, Djelfa, Constantine, Sétif, Mila, Biskra, Bordj Bou Arréridj, M’sila, Oueld Djellal, Ghardaia, Laghouat, El Bayadh et Naama.

Pour les régions de l’ouest, en général, le temps sera de clair à partiellement nuageux. A partir de midi, on enregistrera la formation de cellules orageuses isolées sur les hauts plateaux, susceptibles d’entraîner quelques pluies.

Concernant les régions du centre et de l’est le ciel sera généralement nuageux. A partir de midi, on enregistrera la formation de cellules orageuses isolées sur l’intérieur, les hauts plateaux et la région des Aurès, entraînant quelques averses de pluie, notamment sur la région des Aurès.

Pour les régions du sud, on notera un ciel partiellement nuageux sur la région de Béchar, le nord du désert, la région des oasis et le désert oriental, avec la formation de quelques cellules orageuses isolées au cours de l’après-midi, entraînant quelques pluies, en particulier sur la région des oasis et le désert oriental. Le temps sera dégagé à partiellement nuageux sur le reste des régions du sud.

Quelles seront les températures pour ce mercredi 7 septembre ?

Pour ce mercredi 7 septembre 2022, le mercure affichera des températures chaudes sur la majorité des régions. Les maximales prévues pour cette même journée seront entre 30 et 38 degrés Celsius sur les zones côtières;  entre 33 et 40 degrés Celsius dans les régions intérieures de pays ; et pour finir, de 35 à 45 degrés dans les wilayas du sud, précise encore le même source.