Mascara : Des activistes du Hirak devant les juges


Quatre militants du mouvement populaire (hirak) à Mascara ont comparu, hier, devant les juges des tribunaux compétents.

Au tribunal du chef-lieu de la wilaya, après cinq reports, le représentant du ministère public a requis deux mois de prison ferme assortie d’une amende de 20 000 DA à l’encontre des trois activistes du hirak, Benfeta Madani, le journaliste Toubal Djamel et Salah Zemouri, pour le chef d’inculpation de «menace» proférée à l’encontre de l’homme d’affaires Benaoumeur Meliani, absent à l’audience. Les activistes du mouvement populaire ont rejeté en bloc l’accusation retenue contre eux. «Nous n’avons menacé personne. Nous avons uniquement partagé la photo de cet homme d’affaires avec un député FLNiste sur Facebook», répondirent-ils à la juge.

En outre, au tribunal de Mohammadia (à 45 km de Mascara), l’affaire de diffamation déposée par un élu de l’APW de Mascara en sa qualité de membre de l’équipe de campagne électorale du président Tebboune contre l’activiste Mahmoud Bousaid a été reportée au 2 décembre prochain.

Post Views: 12

Advertisements