Marche du 35e vendredi : La pression maintenue à Skikda


Messaoud Leftissi, le militant originaire de la ville de Skikda, placé sous mandat de dépôt à la prison El Harrach à Algr, depuis le 21 juin pour  avoir porté le drapeau Amazigh a été  présent, lors de la marche d’aujourd’hui.

Son portrait a été en effet porté par un groupe de ses compagnons de lutte le long de l’itinéraire de la marche. « Libérez Messaoud Leftissi, libérez les détenus d’opinion » lisait-on sur les banderoles portant la photo du jeune militant.

La marche de ce vendredi qui a drainé beaucoup de monde s’est aussi distinguée par plusieurs slogans rappelant l’esprit même du mouvement du 22 février. « Nous sommes la jeunesse, nous vaincrons ». Les refrains porté en chœurs par les manifestants se sont pour leur part concentré essentiellement sur le refus de l’élection présidentielle. « Wallah ma navoti » ( je jure de ne pas voter » scandait la rue.

A noter par ailleurs qu’un groupe, appartenant vraisemblablement à la mouvance islamiste a tenté de profiter de l’effet de la foule pour entonner des slogans appelant à la désobéissance civile avant d’être ‘calmé’ par les manifestants.

Post Views: 175