Les produits alternatifs sont-ils réellement une solution pour le tabagisme ?

Quand on pense à la lutte contre le tabagisme, la première solution qui nous vient à l’esprit est « arrêter de fumer ». Or, renoncer à la cigarette du jour au lendemain n’est pas une démarche aisée pour les fumeurs. Pire, une écrasante majorité d’entre eux continue de fumer même après le diagnostic d’une maladie grave.

C’est pourquoi les industriels se penchent aujourd’hui sur le développement de solutions intermédiaires constituées de produits moins nocifs. La question fut d’ailleurs le thème central du dernier Forum mondial sur la nicotine (GFN) qui s’est tenu du 16 au 18 juin, à Varsovie, en Pologne.

Et parmi les innovations en matière de produits alternatifs moins toxiques figure le tabac chauffé, notamment les appareils IQOS développés par Philip Morris.

Tabac chauffé, jusqu’à 95 % de substances toxiques en moins

Il faut d’abord savoir que le tabac à chauffer et les autres alternatives s’adressent aux fumeurs qui n’arrivent pas à renoncer aux cigarettes. Il s’agit donc d’une solution de substitution moins nocive, non d’une incitation aux non-fumeurs à acheter ces appareils.

Votre destination santé, le Centre médical Anadolu
Votre destination santé, le Centre médical Anadolu

C’est d’ailleurs ce que Tommaso Di Giovanni, responsable de communication chez Philip Morris, a affirmé dans une déclaration à Algerie360 : « Notre objectif, a-t-il dit, est de remplacer le plus vite possible les cigarettes classiques par des produits moins dangereux qui ne brûlent pas le tabac ».

En effet, la principale cause des maladies liées au tabagisme réside dans la centaine de composants toxiques qui se dégagent du tabac brûlé (goudron, monoxyde de carbone, etc.). « La combustion du tabac, explique Dr Khayat, libère plus de 800 agents toxiques dont 80, au minimum, sont cancérigènes ». Ainsi, l’élimination de la combustion diminue drastiquement la quantité de ces agents.


A LIRE AUSSI : Forum mondial sur la nicotine 2022 : focus sur les solutions moins nocives


Appareils IQOS de Philip Morris, déjà des millions d’adeptes

Parmi les leaders mondiaux des solutions de tabac chauffé, il y a les appareils IQOS, de Philip Morris. Ces derniers éliminent jusqu’à 95 % des substances toxiques que génèrent les cigarettes classiques. Un responsable de la marque affirme à ce propos que l’entreprise a procédé à des milliers d’analyses de l’aérosol des IQOS ; analyses vérifiées par plusieurs autorités indépendantes, dont la FDA aux États-Unis. La technologie IQOS, vendue dans plus de 70 pays, compte actuellement plus de 20 millions de consommateurs.

Ce chiffre représente aux yeux de l’oncologue, Dr Khayat : « la portion de fumeurs qui, tout en ne renonçant pas à la cigarette, souhaite réduire ses risques pour la santé. »


POUR ALLER PLUS LOIN : Lutte anti tabac : les 3 conseils d’une spécialiste aux fumeurs