Les prix de l’huile d’olive flambent en Algérie

L’huile d’olive fait partie des aliments phares de l’alimentation en Algérie. Toutes les régions algériennes consomment cette huile en l’associant avec de nombreux plats traditionnels. Mais aussi pour se soigner. Cependant, ces dernières années les prix de cette dernière connaissent des augmentations d’année en année, que ce soit en Algérie ou dans d’autres pays comme l’Espagne et l’Italie.

En effet, les prévisions de la récolte d’olive pour cette saison 2022-2023 sont mauvaises sur le plan national comme sur le plan international. Que ce soit en Algérie ou ailleurs dans le monde pays connus pour être de grands producteurs affichent des chiffres à la baisse, avec des prévisions pouvant atteindre 60% de baisse dans certains pays comme l’Espagne.

Toutes les régions d’Algérie connaissent une baisse de la récolte des olives. Ce qui aura forcément un impact négatif sur les quantités de production mais aussi les prix de l’huile d’olive sur le marché national, qui connaitront certainement une hausse vertigineuse. De plus, en Algérie ce produit est loin de se vendre dans des circuits commerciaux officiels, ce qui ouvre la voie à des méthodes de vente non controlées par les autorités, mettant ainsi en danger la santé des citoyens.

L’Espagne et l’Italie ne sont pas épargnés par cette baisse de la production de l’huile d’olive

De l’autre côté de la Méditerranée, l’Espagne connu comme étant le plus grand pays producteur d’huile d’olive à travers le monde. Elle aussi connaît une baisse fulgurante de sa récolte cette année, ceci est due à la sécheresse qui frappe les plus grandes régions productrices d’olive.

De nombreux organismes internationaux confirment cette baisse, dont le Conseil espagnol de réglementation de l’AOP Baena qui, par la voix de son secrétaire général, José Manuel Bajo Prados, estime que « les données traitées sont préoccupantes », et «à titre d’exemple la situation dans le DOP Baena, avec une baisse estimée de 60% par rapport à la campagne précédente, a été un désastre économique. Jusqu’à présent, l’état sanitaire du fruit est excellent, mais il reste une longue campagne à venir ».

Un autre pays du bassin Méditerranéen, connu comme étant un des plus grands producteurs connaît une sécheresse qui impacte sa récolte, en effet, l’Italie aussi connait une baisse significative dans sa production d’huile d’olive. Cette baisse de la production impactera, selon les spécialistes, les prix au niveau mondial avec des prévisions à la hausse sur les places européennes et américaines.