Le Tribunal militaire de Blida rejette la demande de libération provisoire de Louisa Hanoune


Le Tribunal militaire de Blida a rejeté lundi la demande de libération provisoire de la Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, selon ses avocats maîtres Mokrane Ait Larbi et Boudjamaa Ghechir.

“La chambre d’accusation a examiné l’appel introduit par la prévenue Louisa Hanoune pour sa libération”, ont-ils indiqué ajoutant que “l’audience s’est déroulée normalement, et après les délibérations, la chambre d’accusation a appuyé la décision du juge d’instruction portant son placement en détention provisoire”.

Mme Hanoune a été convoquée auparavant par le juge d’instruction près le tribunal militaire de Blida pour être entendue dans le cadre de l’enquête ouverte contre Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, poursuivis pour “atteinte à l’autorité de l’Armée et complot contre l’autorité de l’Etat”.

Post Views: 191