Le PT réaffirme son soutien à sa secrétaire générale Louisa Hanoune


Le Parti des travailleurs (PT) réagit au rejet par le tribunal militaire de Blida de la demande de libération provisoire de Louisa Hanoune. Dans un communiqué rendu public hier, le PT souligne que «Louisa Hanoune est la première responsable d’un parti politique emprisonnée depuis l’avènement du multipartisme dans notre pays».

Il affirme que «ce qui est reproché à Louisa Hanoune, c’est de vouloir changer le régime. Elle est emprisonnée pour des raisons politiques, pour ses positions politiques. Elle est donc une prisonnière politique».  «Des millions et des millions d’Algériennes et d’Algériens manifestent depuis le 22 février dans les 48 wilayas du pays et dans l’immigration pour changer le régime. Le maintien de Louisa Hanoune en détention est une menace contre tous ceux qui veulent changer le régime», soutient le PT. Et d’ajouter : «Le régime en crise manœuvre et réprime en cherchant à se préserver, pour se maintenir. La nouvelle demande de libération ne sera examinée que dans un mois par le tribunal militaire.

Pas un jour de prison de plus pour Louisa Hanoune. Plus que jamais nous exigeons la libération de Louisa Hanoune. C’est là le moyen pour s’opposer à la répression et aux menaces contre les libertés. Le Parti des travailleurs réaffirme son soutien à sa secrétaire générale Louisa Hanoune.» Le PT appelle «les partis politiques, les organisations syndicales, les organisations de défense des droits de l’homme, les associations et les militants de défense des libertés et de la démocratie… à intensifier la campagne pour la libération de Louisa Hanoune».

Related Post

Salaires impayés et travail au noir dans le secteu…
Proche-orient : L’armée americaine se retire…
Les avions privés interdits de décollage et d’atte…
Ce que prévoit l’article 102 de la Constitution

Post Views: 67