Le procès en appel du général Wassini renvoyé au 15 septembre prochain


Le procès en appel de l’ancien patron de la sécurité intérieure le Général Wassini Bouazza, a été renvoyé au 15 septembre prochain.

La cour d’appel militaire de Blida, devant laquelle il a comparu avec ses cinq co-accusés, tous des officiers subalternes, a été obligée par le collectif de la défense composé de plus d’une dizaine d’avocats, qui s’est retiré de l’audience après des heures de débat, de décider de la «nécessité» du renvoi de l’affaire en raison de l’état de santé du principal accusé, le général Bouazza.

En dépit du fait que le médecin dépêché sur les lieux, «a fait état d’une tension artérielle élevée», la cour a refusé de reporter le procès. Ce qui a suscité le retrait de tous les avicats de l’audience.

Après des heures de délibéré, le président de la cour a renvoyé l’affaire au 15 septembre. A rappeler que le Général Bouazza et ses co-accusés ont été condamnés à des peines allant de 16 à 10 ans de réclusion criminelle pour des faits liés aux interférences dans le scrutin présidentiel du 12 décembre 2019, en faveur de l’ ex-candidat à l’élection et ancien secrétaire général du RND par intérim, Azzedine Mihoubi.


Post Views:
322

Advertisements