Le procès de Said Bouteflika, Tartag, Toufik et Hanoune aura lieu le 23 septembre


Le tribunal militaire de Blida a fixé, aujourd’hui jeudi, la date du procès de Said Bouteflika, frère conseiller du président déchu, du général-major à la retraite Mohamed Medienne, ancien chef du DRS (Département du renseignement et la sécurité), de Louisa Hanoune, secrétaire générale du PT (Parti des travailleurs) et du général-major à la retraite Bachir Tartag, ex-coordinateur des services secrets.

En détention depuis le début du mois de mai dernier, ils seront jugés au tribunal militaire de Blida, le 23 septembre prochain. Cette programmation intervient une semaine jour pour jour, après la clôture de l’instruction qui aura duré quatre mois Les quatremis en cause ont été inculpés pour « atteinte à l’autorité de l’Armée » et « complot contre l’autorité de l’Etat », dont la sanction encourue peut aller jusqu’à la peine de mort.

Trois autres personnes, l’ancien vice-ministre de la Défense, le général-major Khaled Nezzar, son Lotfi, patron de la société SLC, ainsi que le pharmacienFarid Benhamdine, président de la SAP (Société Algérienne de Pharmacie), sont également poursuivies dans le cadre de cette enquête pour « complot » et « trouble à l’ordre public » et ont fait l’objet d’un mandat d’arrêt international lancé en début du mois d’aout, après leur sortie du territoire national.

Post Views: 0