La famille de l’ex-ministre dément et parle de «campagne haineuse»


Des membres de la famille de l’ex-ministre de la Culture, Khalida Toumi, ont réagi hier aux «fausses informations» relayées par certains sites électroniques et sur les réseaux sociaux.

Ils démentent ce qu’ils qualifient de «campagne haineuse à travers des fakes» à l’égard de l’ex-ministre, en affirmant qu’elle «n’a jamais été convoquée par un quelconque tribunal». Dans leur déclaration, ils expliquent : «L’affaire du chapiteau ayant servi à la cérémonie d’ouverture de l’événement ‘‘Tlemcen, capital de la culture islamique 2011’’ ne la concerne ni de près ni de loin.

Ce chapiteau a été acheté par la société SIH (Société d’investissement hôtelier), dirigée alors par Abdelhamid Melzi, avec l’accord du Premier ministère, dont il dépendait.

Mieux encore, tous les budgets d’équipement de cet événement et de celui de Constantine en 2015 relevaient des wilayas et non du ministère qu’elle dirigeait.» Les auteurs de cette déclaration ont tenu à «lever toute équivoque» sur ce qui a été «écrit par-ci, par-là» en rappelant que la «gestion» du ministère de la Culture par Khalida Toumi «est passée au peigne fin par des inspecteurs de l’IGF, qui n’ont trouvé aucun dysfonctionnement».

Post Views: 0