Khalida Toumi arrêtée par les services de sécurité


L’ancienne ministre de la culture Khalida Toumi a été arrêtée en début de soirée par les services de sécurité, selon des sources concordantes.

Cette arrestation serait liée à la gestion de certaines manifestations culturelles internationales dont elle avait la gestion durant l’époque où elle gérait le secteur de la culture.

Il est à rappeler que l’ancienne ministre avait fait l’objet d’une rumeur concernant sa fuite à l’étranger en fin du mois de juillet dernier. Elle avait tenue à démentir à l’opinion publique la rumeur qui avait fait le tour du pays.

« Je vous prie de bien vouloir publier la mise au point suivante : je vis et j’habite à Alger. Je n’ai pas quitté mon pays depuis au moins un (01) an et je ne compte pas du reste le quitter. Je suis à la fois stupéfaite, effarée et indignée par la légèreté avec laquelle des mensonges aussi graves sont colportés, sans chercher à aucun moment à faire des vérifications, en atteinte flagrante aux droits élémentaires d’une citoyenne », avait affirmé l’ancienne ministre de la Culture.

Après Khalida Toumi, l’opinion publique s’interroge sur l’impunité dont bénéficie l’ex secrétaire général du FLN Amar Saâdani sur les malversations liées au foncier agricole pour lequel la justice ne s’est pas encore prononcée en dépit des nombreuses enquêtes approfondies faites contre lui. Serait-il le prochain de la longue liste des personnalités politiques qui  devraient être jugés pour les affaires de corruption ?

Post Views: 58