Jijel : Manifestation nocturne la veille du 1er novembre


La célébration officielle du 1er novembre ce 31 octobre, peu avant minuit a été perturbée par des dizaines de citoyens qui ont afflué vers la place El Qobs, au centre-ville de Jijel où est organisée habituellement la cérémonie nocturne.

Des dizaines de manifestants, entre jeunes et moins jeunes, ont bouleversé le déroulé de la cérémonie en scandant les habituels slogans des marches populaires. Les officiels, les visages livides et fermés ont été pris au dépourvu par cette tournure des évènements. Dès les premières notes des trompettes et les premiers coups de tambour, la foule a commencé à scander des slogans « Ya Ali  ba3ou lebled » (Ali, ils ont vendu le bled), « Eljazaïrteddi l’istiklal » (L’Algérie aura son indépendance), « Madania machi aâskaria » (Un état civil et non militaire », « klitou leblad ya serakine » (Voleurs, vous avez pillé le pays) ainsi que célèbre chanson avec ses nouvelles paroles « Pouvoir assassin ».

Les slogans allaient crescendo jusqu’au moment où l’hymne Qassaman fut entonné. Les manifestants reprendront ensuite les slogans hostiles au pouvoir dès sa fin. Cette fois ci, contrairement à la tradition, aucune balle n’a été tirée en l’air par les militaires présents. Des manifestants ont considéré cette soirée d’historique. Une fois les officiels partis dans leurs véhicules sous les cris hostiles de la foule, une marche a été improvisée de la place El Qods jusqu’au siège de l’hôtel de ville, justement le long de l’avenue du … 1er Novembre.

Une forte averse atténuera les ardeurs des manifestants qui ont dû aller se réfugier. L’idée de « se réapproprier » le 1er Novembre avait circulé dans la journée de bouche à oreille avant qu’un appel ne soit lancé dans l’après-midi sur les réseaux sociaux. Dès 22 heures, les premières grappes de personnes ont commencé à se former aux abords du siège de la mairie et de la place El Qods où se trouvait une forte présence policière. On apprendra qu’une personne a été arrêtée près de la place El Qods.

Post Views: 0