Interdiction de TikTok en Algérie : info ou intox ?

Tiktok, un réseau social qui a le mérite de faire parler de lui, que ce soit en bien ou en mal. Si le « réseau social des jeunes » a connu une ampleur fulgurante en Algérie au court de ces dernières années, c’est peut-être la fin d’une ère.

Depuis déjà quelques jours, les rumeurs circulent. Certains parlent de restrictions alors que d’autres évoquent une réelle interdiction. Si cela a l’air anodin pour beaucoup d’Algériens, il faut savoir que Tiktok a conquis le cœur (et le temps) des moins de 25ans, et fait partie de leur quotidien.
Pour d’autres la sonnette d’alarme retenti avec plus de gravité car c’est leur gagne-pain, a titre d’exemple : la multitude de créateurs de contenu présents sur la plateforme. La nouvelle fait effet boule de neige, et il est difficile de dissocier le vrai du faux.

La fin de Tiktok en Algérie : qu’en est-il réellement ?

Il faut savoir que cette nouvelle a été relayée sans aucune annonce officielle. Les autorités algériennes n’ont rien communiqué à ce sujet, et aucune restriction n’est en vigueur actuellement. De plus l’entreprise chinoise n’a elle aussi, rien affirmé.

Si certains Algériens affirmaient sur twitter que la nouvelle était « officielle » il n’en est rien. En effet nous pouvons lire dans l’un des posts diffusé sur twitter : « Officiellement, l’application Tik Tok sera définitivement suspendue en Algérie la semaine prochaine, si Dieu le veut ».
Ces personnes n’ont vraisemblablement pas vérifié auprès de l’entreprise avant d’affirmer de telles nouvelles. En effet, même TikTok a fait l’objet de critiques sur les effets psychologiques tels que la dépendance, ainsi que de controverses concernant le contenu inapproprié ou même la désinformation aucune mesure n’a été prise en Algérie.
Pour conclure, si nous nous referons aux sources officielles, soit l’entreprise et les autorités algériennes, aucune interdiction n’est prévue à ce jour.

Etanchal - L’étanchéité en Algérie

Tiktok : l’ampleur du réseau social en Algérie

Pour rappel, Tik Tok appelé aussi Douyin en chinois, est une application mobile de partage de vidéos et de réseautage lancée en septembre 2016 par l’entreprise chinoise ByteDance. Dans un premier temps, l’application avait une cible assez précise : les 13-20ans, mais le phénomene a très vite pris de l’ampleur.

Se basant éssentielmment sur des fonctionnalité de divertissement ( visionner des clips musicaux, filmer, monter et partager leurs propres clips), l’application est accéssible à tous, et d’une legereté addictive.

Effet de mode au niveau mondial, l’Algérie n’y échappe pas. Grands adeptes d’internet (27,28 millions d’internautes en Algérie en janvier 2022), les Algeriens sont à l’affut des nouvelles tendances « social média ». Tiktok a très vite gagné du terrain auprés des adolescents mais aussi des jeunes adultes.

D’après les données du site spécialisé Start.io , le nombre d’utilisateurs de l’application est de 2,7 millions en Mai 2022. En ce qui concerne la répartition de ces utilisateurs nous notons 74,4% d’hommes contre 25,6% de femmes. Pour ce qui est de l’âge des utilisateurs, la tranche des 18-24 ans domine (57,9%) suivi des 25-34 ans (34,1%).