Algérie

Interaction de l’Algérie avec l’Afrique : Tebboune souligne sa clarté et sa constance

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a récemment souligné la clarté et la constance de la démarche adoptée par l’Algérie dans son interaction avec l’Afrique. Cette approche, fondée sur une vision inclusive multidimensionnelle, vise à promouvoir le développement socioéconomique du continent.

En effet, lors de la 2e édition des Dialogues sur la prospérité Africaine au Ghana, le président Tebboune, représenté par le président de l’APN, Brahim Boughali, a affirmé que l’Algérie prend en compte les causes réelles des menaces continentales. Cette approche souligne la souveraineté des pays africains et rejette toute forme d’ingérence dans leurs affaires intérieures.

De plus, l’Algérie, selon le président, a mis en œuvre plusieurs initiatives et stratégies visant à favoriser le développement socioéconomique en Afrique. En 2023, l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement a alloué montant significatif d’un milliard de dollars aux projets de développement via.

Parmi les projets vitaux partagés avec le continent, le président Tebboune a cité le gazoduc transsaharien reliant le Nigéria à l’Europe via l’Algérie et le Niger, le grand port d’El Hamdania, ainsi que le méga projet de la Dorsale transsaharienne à fibre optique connectant l’Algérie au Nigéria.

L’Algérie s’engage dans des projets majeurs en Afrique

En outre, dans la continuité de ces efforts, l’Algérie œuvre à lancer d’importants projets économiques, tels que l’approvisionnement en électricité de l’Afrique et le renforcement du réseau de transport vers les pays du continent. Des liaisons maritimes, autoroutes, et lignes aériennes directes sont mises en place pour faciliter les échanges commerciaux.

Le président a aussi rappelé des lois et législations, telles que la loi n° 15-22 de juillet 2022 sur les zones franches, visant à encourager et faciliter les échanges commerciaux. L’Algérie a également signé l’Accord de la ZLECAf en 2018, soulignant son engagement envers la libre circulation des biens, des services, et le règlement des litiges commerciaux.

Au-delà de l’aspect économique, le président Tebboune a souligné l’engagement de l’Algérie en faveur de la sécurité, de la paix, et de la stabilité en Afrique. Son rôle central dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent, et le crime organisé est crucial pour préserver un environnement sûr.

Le président a mis en avant les efforts de l’Algérie dans la formation des Imams pour lutter contre l’extrémisme violent et promouvoir un Islam modéré en Afrique. En soutenant diverses structures de coopération sécuritaire africaine, l’Algérie contribue activement à la stabilité de la région.

Pour conclure, le président Tebboune a souligné que l’Algérie, ayant lutté pour l’indépendance du continent africain, continue de soutenir les causes justes dans le monde. En particulier, elle demeure engagée envers les questions palestinienne et sahraouie, croyant en une Afrique politiquement stable, pionnière, et prospère sur le plan économique et de développement.