Industrie : vers la production du lait infantile en Algérie

Ce mardi 2 août 2022, le ministère de l’Industrie a annoncé, via un communiqué rendu public, le lancement du projet de production de préparations pour nourrissons (poudre de lait infantile), après avoir lancé deux phases de consultations d’intégration et de partenariat.

Le communiqué du ministère de l’Industrie indique avoir « lancé ce mardi 02 août 2022, et dans un premier temps, des concertations avec les secteurs et organismes concernés par la réalisation du projet de production de lait maternisé en Algérie, suivies dans un second temps par l’implication de tous les acteurs et opérateurs économiques en vue de réaliser un complexe intégré à travers un partenariat fort entre les secteurs public et privé pour apporter une valeur ajoutée à l’économie nationale. »

Créer une industrie local du poudre de lait infantile, importé à 100% d’Europe

Le communiqué ajoute que, dans une allocution du ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, il a souligné que « cette réunion consultative et pratique intervient en application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune pour le lancement immédiat en concrétisant le projet de réalisation du complexe de production de lait infantile, après sa présentation en Conseil de Gouvernement le 07 juillet 2022. » Le ministre a souligné que « le marché national doit investir dans ce domaine vital, et remplacer le lait en poudre importé des pays européens par un produit fabriqué au niveau local », notant que « le lait infantile est un produit industriel stratégique sensible ».

Pour référence, la production mondiale de lait en poudre pour nourrissons est estimée à 1,9 million de tonnes de lait en poudre par an, et l’Algérie importe cette substance des pays européens à raison de 100%.