Hamrouche et Mokrane Ait Larbi déclinent l’invitation de l’Instance de dialogue et de médiation


Mouloud Hamrouche, ancien chef de gouvernement et Mokrane Ait Larbi, militant politique, n’ont pas accepté l’invitation qui leur avait été adressée pour intégrer l’Instance de dialogue et de médiation, présidée par Karim Younes.

« Je souhaite rappeler aux honorables membres du Panel et des forums, ma déclaration du 18 avril dernier où j’indiquais que « Je ne serais pas candidat à d’éventuelles instances de transition ou élection », a indiqué Hamrouche dans un communiqué diffusé aujourd’hui lundi par APS.

L’ancien chef de gouvernement (1989 – 1991), a estimé qu’ « Il revient à ceux qui sont aux commandes d’agir, de répondre au Hirak et  de mobiliser le pays pour lui éviter les pièges d’un chaos ».

L’avocat Mokrane Ait Larbi a été plus clair dans sa réponse à l’invitation de l’instance de dialogue et de médiation. « Je ne participerai à aucun dialogue rejeté par la révolution pacifique. Mon nom a été cité parmi une liste de personnes invitées par la Commission nationale de médiation et de dialogue à répondre « à l’appel de la patrie ». Nous devons faire la part des choses entre l’appel du pouvoir et l’appel de la patrie », a écrit Me Mokrane Ait Larbi aujourd’hui, sur sa page Facebook.

Pour rappel, l’instance de dialogue, composée de 7 membres, a dévoilé hier son plan d’action et invité 23 personnalités à « à l’appel de la patrie ».

Post Views: 59