Généralisation du manuel scolaire numérique : Belabed révèle la date

Le ministre de l’Éducation, Abdelhakim Belabed, a révélé qu’une date de mise en œuvre du livre numérique sera fixée avant la fin de la semaine.

La déclaration du ministre de l’Éducation est intervenue lors d’un discours qu’il a prononcé après avoir supervisé le retour des élèves sur les bancs des écoles suite aux vacances d’automne ou il assisté au cours donné pour de célébration du 1er novembre.

Belabed a déclaré que la leçon inaugurale d’aujourd’hui était centrée sur « le 68e anniversaire du déclenchement de la révolution de libération ». Il a souligné que cette leçon sera dispensée dans toutes les écoles et établissements d’enseignement du pays, selon le niveau des élèves, sur une semaine. Dans le cadre de la reprise des études après 9 jours de vacances.

En outre, le ministre de l’Education a indiqué que la mesure dans laquelle les procédures approuvées par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune concernant le poids du cartable pour les quatrième et cinquième années du cycle primaire ont été examinées, les soulageant du poids des cartables, comptait près de 3 millions d’élèves. Il a également annoncé que plus de 5 millions et demi d’apprenants recevront le livre numérique gratuitement avant la fin de cette semaine.

Xiaomi Redmi 9A Mobile

Une évaluation pédagogique pour remplacer l’examen de la 5ème année primaire

Durant ce mois d’octobre, le ministère de l’Éducation nationale avait annoncé que le taux d’évaluation continue des quatre matières linguistiques du cycle primaire serait inclus dans le calcul de la moyenne générale des élèves, pour passer en du cycle primaire vers le cycle moyen, afin de développer les compétences langagières des élèves, tandis que le l’évaluation des étudiants se limitait aux devoirs et aux tests trimestriels.

Mais aussi que l’évaluation qui remplace l’ancien examen de la cinquième prendra effet à partir de l’année scolaire en cours 2022/2023, en abandonnant définitivement son statut officiel et national, et qui ne sera pas pris en considération lors du passage des élèves à la 1ère année moyenne.

Enfin, concernant les détails du processus, il a été expliqué que le professeur au même stade donne une « note numérique » à l’étudiant dans ces activités, à laquelle il ajoutera aussi des « observations qualitatives », exprimant les résultats qu’il a obtenus ainsi que les difficultés qu’il a rencontrées pour y remédier, à condition que ces évaluations soient menées tout au long du trimestre. L’apprenant est évalué avec une note pour la meilleure performance dans les activités prévues pour chaque matière.