France : un avion d’Air Algérie évite de justesse une collision à Lyon

Deux avions ont évité de justesse une collision au niveau de l’aéroport de Lyon. Il s’agit de ce qu’a dévoilé, le site spécialisé The Aviation Herald. Il s’agit d’un avion appartenant à la compagnie aérienne nationale, Air Algérie. Et d’un autre du transporteur néerlandais KLM.

Conformément à ce même site, il s’agit du vol AH 1080 d’Air Algérie, qui a été effectué par cette dernière vers 10 h 18 vers l’aéroport de Lyon, en provenance d’Oran. En effet, cet engin d’Air Algérie était sur le point d’amorcer son atterrissage. Et ce, au niveau de la piste de l’aéroport de Saint Exupery de Lyon.

Au même moment, sur la même piste, un autre avion préparait son décollage pour un autre vol à destination d’Amsterdam.

Un Avion d’Air Algérie évite de justesse une collision à l’aéroport de Lyon

Conformément au bureau d’enquête et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile BEA. Rapporte le progrès, aujourd’hui le 19 septembre, une distance de sécurité n’a pas été respecté par les deux avions. Dans une situation normale, cette distance est obligatoire pour deux avions dans la même piste.

Par ailleurs, lors de cet incident qui a eu lieu le 5 septembre dernier. Ce même bureau a fait savoir qu’une perte de séparation sur piste a eu lieux. Entre ces deux avions qui étaient sur le point de décoller et d’atterrir au même moment.

En effet, l’avion d’Air Algérie, notamment un Boeing 737-800, s’est positionné sur la one du toucher des roues de la piste au moment où l’avion de la compagnie KLM traversait l’extrémité de la piste. Par ailleurs, il faut savoir que la distance qui séparait entre les deux engins est estimée à hauteur de 1900 mètres. Et ce, conformément aux données d’ADS-B.

Malgré ce non-respect de la distance de sécurité, les dégâts ont été évités de justesse par les deux compagnies. Cependant, des investigations ont été lancées par le bureau d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile, notamment le BEA.