France: recherchée pour 2 cambriolages, une Algérienne arrêtée à Paris

Encore un ressortissant algérien a été arrêté en France Mais cette fois-ci, il s’agit d’une jeune femme âgée de 9 ans qui a été interpelé le 14 novembre dernier, suite à une affaire de cambriolage. En effet, lors d’un simple contrôle, les fonctionnaires ont découvert un avis de recherche lancé contre elle.

Il y a quelques semaines, cette jeune femme a été poursuivie pour cambriolage et vol à Vélizy-Villacoublay. Mais aussi pour un cambriolage commis pendant la période des fêtes de noël, en 2021, à Versailles. En compagnie de deux complices, mineurs, cette Algérienne s’est introduit dans deux maisons différentes, situées dans la même rue. Et ce pour dérober quelques objets de valeur.

Versailles : une Algérienne arrêtée pour cambriolage de deux maisons

Durant ces deux opérations de cambriolages, cette jeune Algérienne a réussi à mettre la main sur 40 bouteilles d’alcool, deux machines à café, deux sabres et plusieurs bijoux. Mais aussi, sur un aspirateur, dans la deuxième maison.

Suite aux investigations lancées pour trouver ses cambrioleurs, les enquêteurs ont réussi à isoler un morceau de fromage grossièrement croqué par ces trois malfaiteurs. Après avoir effectué un ensemble de test ADN, les résultats de ces derniers ont révélé l’identité des cambrioleurs de ces deux maisons, rapport actu.fr.

Un avis de recherche a été lancé et la jeune femme arrêtée à Paris, le 14 novembre dernier. Puis, passer devant le tribunal, deux jours plus tard. Face au juge, cette Algérienne reconnait la majorité des faits. Et a fait part de l’une des raisons qui l’ont poussé à s’introduire dans ces maisons. « c’était plus pour chercher un squat que pour cambrioler » a-t-elle déclaré.

Deux ans de prison pour la cambrioleuse de Versailles

Par ailleurs, les deux victimes de ces cambriolages ont fait part de leur désarroi.  » On avait payé l’aspirateur 240 euros, c’est pour ça elle l’a volé » a avancé la propriétaire de l’aspirateur dérobé. Pour se défendre, la jeune voleuse de 19 ans a essayé de trouver des excuses en précisant qu’elle est endettée, et son salaire de 350 euros ne permet pas de couvrir la totalité de ses dettes dues à sa consommation de cocaïne et de cannabis.

Des excuses qui restent aux yeux du juge peu convaincantes. Et insuffisantes pour toucher à la sécurité et la tranquillité des personnes. Pour clôturer cette affaire, le tribunal chargé de son affaire a prononcé deux ans de prison, avec une incarcération immédiate. Mais aussi, l’obligation de verser 240 euros à sa victime pour rembourser l’aspirateur.