France : quand un chauffeur musulman diffuse du Coran dans un bus

Une nouvelle polémique s’est déclenchée des derniers jours en France. Cette dernière, touche une nouvelle fois à l’Islam dans ce pays. En effet, le dimanche matin dernier, un conducteur de bus de la métropole, Aix-Marseille, aurait diffusé des versets du coran pendant son trajet de 40 minutes.

Un geste qui n’a pas plu à ces passagers, qui n’ont pas hésité à faire part de leur mécontentement et à demander à ce chauffeur de bus, qui serait d’origine algérienne selon l’arabophone Ennahar, de stopper la diffusion de ces versets du coran.

Parmi, c’est dernier, un ressortissant algérien qui a tenté de convaincre le chauffeur de bus d’arrêter la diffusion du coran. Pour ce dernier, cette scène ressemble à l’époque de la décennie noire en Algérie.  » vous ne respectez pas la laïcité, vous n’avez pas le droit » a protesté le voyageur algérien. « vous n’avez pas à nous infliger ça » ajoute un autre.

Diffusion des versets du Coran dans un bus à Marseille : une enquête ouverte

« C’est mon bus, si tu n’es pas content, tu descends » a réagi ce conducteur de bus, sans aucune hésitation. Parmi la cinquante passagers, personne n’a essayé d’ajouter un autre mot. Sauf le retraité algérien, qui a essayé d’adopter une autre approche pour convaincre le propriétaire du bus. « Ce sont des versets, c’est religieux » tente-i-il à haute voix.

Face, à la réaction de ce retraité algérien, un autre passager a tenté d’intervenir avant d’être interrompu par sa femme qui l’appelle à ne pas intervenir. « c’est lui qui tient le volant, pas le choix » a-t-elle fait savoir. « On est surtout entre ses oreilles » ajoute son mari.

Face à la tournure qu’a prise cet incident, la régie des transports a décidé de lancer une enquête. Et ce, dans le cadre d’une procédure disciplinaire, confirme France bleu. Selon cette dernière, ce chauffeur n’est pas un agent de la métropole, mais une jeune recrue d’un sous-traitant.