France : quand un Algérien se fait kidnapper dans l’Ain

Parfois la vie d’une personne peut se bousculer en une seule action mal placée. C’est le cas de plusieurs Algériens en France. En effet, arrivés sur le territoire français, nombreux sont ceux qui ont choisi le chemin de la délinquance pour répondre aux différents besoins de la vie quotidienne.

C’est l’histoire de cet Algérien en situation irrégulière sur le territoire français. Pour une histoire de vol d’un matériel multimédia, ce ressortissant de 26 ans s’est retrouvé entourer de kidnappeurs mais aussi des forces de l’ordre. Et risque même l’expulsion.

France : quand un algérien se fait kidnapper pour une histoire de vol

En effet, alors qu’il marchait dans l’une des rues de Bourgue-en-Bresse, sis dans le département de Ain. Cet Algérien a été surpris par deux hommes qui descendaient de leur véhicule pour l’embarquer de force et le kidnapper. Alertée par un témoin de cette scène de kidnapping, la police a directement lancé une enquête.

Par ailleurs, les forces de l’ordre ont réussi à identifier une première piste. Et ce, grâce à un numéro d’immatriculation fournis par le témoin. En effet, ceux-ci sont parvenus à localiser l’adresse de ces kidnappeurs. Une simple maison, dans laquelle était attaché et séquestré le jeune algérien. pour deux jours.

Arrivés sur les lieux, les éléments de polices ont fini par libérer l’Algérien. Et interpeler les deux kidnappeurs âgés de 25 ans et 40 ans.

Face à la justice, l’Algérien nie les faits

La police a fait savoir que les deux kidnappeurs ont fini par avouer qu’ils ont kidnappé l’Algérien pour une histoire de vol d’un matériel multimédia. Il s’agit du moins ce qu’a confirmé Le figaro, aujourd’hui le 11 août 2022.

De son côté, le sans papiers algérien a nié tous les faits. Notamment celui d’avoir volé ce matériel et d’être séquestré et torturé  par les deux hommes de 25 ans et 40 ans, respectivement.  Peu convaincus par les propos de ce dernier, les services chargés de cette affaire ont placé ce sans papiers en rétention administrative. Et les deux kidnappeurs en détention provisoire dans l’attente de leur procès. L’Algérien de 26 ans devrait être expulsé vers l’Algérie dans quelques jours.