France: l’université de Rouen offre des bourses d’études aux Algériens

À défaut de trouver les moyens nécessaires pour poursuivre leurs études à l’étranger, les étudiants algériens profitent des nombreuses bourses d’études offertes par les universités au niveau international pour financer leurs études.

Parmi ces dernières, celle offerte par l’université de Mouloud Mammeri à Tizi Ouzou, en collaboration avec celle de Rouen. En effet, dans le cadre du programme Erasmus+ International Credit Mobility- ICM. Elle propose des bourses pour les étudiants algériens pour le deuxième semestre 2022/2023, lit-on dans le communiqué publié sur son site officiel.

Par ailleurs, sont concernées par cette nouvelle bourse, plusieurs spécialités, dont :

  • Lettre et langues ;
  • Sciences naturelles et Environnement ;
  • Mathématiques et statistiques.

Étudier à l’université de Rouen : nouvelle bourse pour les Algériens

Ces bourses sont offertes pour les étudiants algériens en master 1. En décrochant cette bourse, les candidats auront droit un semestre de cinq mois durant l’année académique 2022/2023 à l’université de Rouen, en France. En revanche, pour profiter de ces bourses, les étudiants intéressés sont tenus d’envoyer leurs candidatures avant le 30 novembre prochain.

Les candidatures doivent inclure un dossier complet, pour multiplier ses chances de décrocher la bourse de l’université de Rouen. En effet, ce dossier doit être envoyé en version papier au vice-doyen en charge de la post-graduation. Mais aussi en version numérique à l’adresse suivante : project@ummto.dz.

Ce dossier doit contenir : un curriculum vitae et une lettre de recommandation rédigés en français, les relevés de notes du candidat obtenus depuis le début de son cursus universitaire. Mais aussi, une attestation du niveau de la langue française. Et le programme des cours à suivre au niveau de l’université de Rouen (à télécharger par ici).

Par ailleurs, l’université de Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou invite les étudiants algériens intéressés par cette offre, à se rapprocher du vice-rectorat chargé des relations Extérieures. Et ce, pour obtenir plus d’informations sur cette bourse.