France : des Algériens derrière le trafic de cigarettes à Toulouse

Le trafic de tabac s’élargit de plus en plus en France. En effet, le mois d’août dernier, environ 464 tonnes de tabac avait été intercepté par la douane. À Toulouse, par exemple, le trafic de cigarettes prospère grâce à des trafiquants qui s’organisent en go-fast. La majorité de ces cigarettes proviennent de l’Espagne. Et sont vendus dans plusieurs points de deal. Notamment en Arnaud-Bernard, la place des Pradettes, Saint-Michel et sur certains autres marchés…

Malgré les efforts de la douane et la présence de la police, ces points de deal continent à prospérer. Et l’augmentation du prix du paquet de cigarettes en France ne fait qu’empirer les choses et pousse les fumeurs à se diriger vers ces trafiquants.

Récemment, une enquête, établie par La dépêche, a permis de déterminer le profil de ces trafiquants. Ils sont, généralement, jeunes, mais aussi sans papiers.

Des Algériens de Mostaganem derrière le trafic de cigarettes à Toulouse

Selon un policier municipal qui s’est confié à la même source, ce trafic de cigarettes à Toulouse est organisé par un réseau d’Algériens venus de Mostaganem. Ces derniers sont, généralement, des mineurs ou des jeunes adultes, qui ont rejoint la France en espérant y trouver un meilleur avenir. Mais, qui malheureusement se retrouvent à vendre des cigarettes à la sauvette, afin de gratter quelques euros.

Pour ce même policier, il est impossible de canaliser cette contrebande. Et les multiples arrestations faites par la police ne servent pas à grand-chose. Et ce dans la mesure où il y a un turnover important, alimenté par l’arrivée des ressortissants algériens en France.

En effet, ce « business » n’est pas récent dans ce pays, il date de plusieurs années. Mais récemment, de nombreux Toulousains ont rejoint également cette activité pour monter leur business. Grâce à des cigarettes achetées en petites quantités, ces vendeurs font du bouche-à-oreille, ou commercialisent leurs marchandises sur internet.

Pour tenter de canaliser cette activité, le gouvernement français promet de lancer un nouveau plan pour lutter contre le trafic de tabac et de cigarette. Et ce, en renforçant les dispositifs de la douane pour contrôler cette activité.