France : auteur d’une série de vols, un Algérien arrêté à Paris

Mercredi dernier, la brigade anticriminalité (BAC), a procédé à l’interpellation du voleur le plus actif à Paris. Les faits remontent aux environs de 14 heures, au niveau de la station de métro Réaumur-Sébastopol. Le mis en cause, un Algérien âgé de 43 ans, connu par les services de police et recherché pour une douzaine de vols commis dans des hôtels de luxes et des restaurants étoilés de la région parisienne.

Suite à un dossier qui a été monté par les éléments de police du commissariat du centre, ces derniers ont réussi à s’appuyer sur l’ensemble des vols commis par ce quadragénaire algérien, pour l’arrêter. À ce dossier s’ajoutent trois nouveaux vols, pour lesquelles il utilise frauduleusement les cartes bancaires de ces victimes.

Le voleur le plus actif à Paris est un Algérien

Au total, cet Algérien est poursuivi pour une trentaine de vols, dont douze commis à Paris. Pour échapper à ses responsabilités et fuir la police, ce dernier invente des fausses identités. En effet, il se fait passer par un Israélien, nommé David.

Qualifié du voleur le plus actif à Paris, par la police parisienne, cet Algérien est loin d’être un débutant. À chaque arrestation, il promet d’échapper à la prison très facilement. »je serai libre demain » annonce-t-il aux policiers avec assurance, rapporte actu17 d’une source policière. La même assurance qui lui permet de réussir ces coups et de faire tomber ses victimes dans le piège sans attirer l’intention sur lui.

Le mois de juillet dernier, son nom figurait dans un dossier de disparition d’un ordinateur portable contenant des données sensibles. En effet, l’Algérien en question a réussi à mettre la main sur un ordinateur appartenant à une militaire allemande, lors d’une réunion de l’OTAN, raconte la même source.

Accusé de vols en série, l’Algérien arrêté

D’autres vols lui ont été reprochés, également, à cet Algérien. Notamment, le fait de dérober un bijou d’une valeur de 70000 euros à une touriste, le mois de septembre dernier. Et de voler, le même jour, le sac à main de la préfète
des Bouches-du-Rhône.

Par ailleurs, cet Algérien est aussi auteurs de plusieurs autres vols. Dont le vol d’un bagage le 7 octobre dernier. Suite à sa dernière arrestation, les éléments de la Bac, mais aussi ceux de la SAIP du centre, ont procédé à la perquisition de la maison de ce suspect, le mercredi 16 novembre dernier.

En effet, ces derniers ont réussi à mettre la main sur 8 650 euros en liquide, un saxophone d’une valeur estimée à hauteur de 7 000 euros. Mais aussi sur une dizaine de sacs à main. Suite à l’ensemble des éléments accueillis contre lui, ce quadragénaire algérien doit être présenté devant le parquet de Paris.