France : arrestation d’un Algérien pour tentative de cambriolage

De nombreux jeunes Algériens quittent le pays pour tenter de trouver un meilleur avenir. Malheureusement arrivés en France, ils se retrouvent à vivre dans les rues, ne trouvant rien pour se nourrir. Une situation qui pousse plusieurs d’entre eux à faire le choix entre vivre dans l’ambre et travailler au noir, ou suivre le chemin de a délinquance.

En effet, dans plusieurs affaires de cambriolage et de vol, les noms de plusieurs ressortissants algériens en France sont impliqués. À chaque arrestation, ces personnes donnent une raison de plus au gouvernement français d’associer la délinquance à l’immigration.

La plus récente affaire remonte au début de l’actuel mois de novembre, notamment dans les Yvelines. Âgé de 29 ans, un ressortissant algérien a tenté de s’introduire dans une propriété cossue des Loges-en-Josas. En effet, muni de gants et d’un outillage pour l’effraction, cet Algérien s’est introduit dans le jardin de cette propriété, peu avant 11h. Mais, il a rapidement pris la fuite. Et ce, après avoir déclenché l’alarme de détection de mouvement, au moment où il a tenté de s’introduire dans le garage.

Tentative de cambriolage par effraction en France : un Algérien arrêté dans les Yvelines

Suite au signalement de la société de télésurveillance, la police est intervenue pour interpeler le suspect. Grâce au témoignage de l’un des voisins, les enquêteurs ont réussi à identifier. Et à l’interpeler, peu après, dans le secteur de la gare, rapporte actu.fr.

Suite à l’enquête lancée, les premiers éléments ont révélé que cet Algérien est un sans domicile fixe et sans profession en France. Lors de sa garde à vue, ce mis en cause a nié toutes les accusations. Et a fait savoir qu’il se rendait chez son ami pour des travaux, sans pour autant donner le moindre détail sur la nature de ces travaux. Ces explications qui restent fantaisistes pour les enquêteurs.

Par ailleurs, il a été présenté, le 3 novembre dernier, en comparution immédiate devant le tribunal de Versailles, pour tentative de cambriolage par effraction. Ce dernier, a prononcé une peine de quatre mois d’emprisonnement ferme contre cet Algérien.