Feux de forêts 2022 en Algérie : ouverture d’enquêtes judiciaires

Ce jeudi 18 août 2022, le Ministère de la Justice a fait part de l’ouverture d’enquêtes judiciaires contre X concernant les feux de forêts qui ravagent certaines régions du pays. Et ce, afin de déterminer les raisons derrière ces incendies et savoir si un acte criminel est à leur origine et identifier les auteurs dans le cas échéant.

« Suite aux incendies ayant affecté certaines wilayas du pays, causant de nombreuses pertes et d’importants dommages au tissu forestier et aux constructions, les procureurs de la République ont ordonné l’ouverture d’enquêtes judiciaires contre X concernant ces faits » ; a indiqué un communiqué du Ministère de la Justice.

D’après le même communiqué, cette démarche intervient dans le but de déterminer l’origine de ces incendies, savoir si elle est criminelle et identifier les auteurs dans le cas échéant. Et ce, afin de les poursuivre judiciairement avec la rigueur que requiert la gravité de ces actes, conformément aux lois de la République.

Incendies en Algérie : la Protection Civile dévoile son bilan

Uns fois encore, l’Algérie revit le cauchemar des incendies et des feux de forêts. Depuis hier, les yeux sont rivés sur les régions Est du pays qui combattent contre les flammes depuis plus de 24 heures. Ce jeudi 18 août 2022, la Protection Civile a fait le point sur la situation générale des incendies et a révélé avoir enregistré 118 incendies au niveau de 21 wilayas du pays au cours des dernières 24 heures.

En effet, la dernière mise à jour de la Protection Civile compte 31 incendies à El Tarf, 14 à Souk Ahras, 10 à Sétif et à Skikda, 12 à Guelma et à Béjaïa et 5 à Constantine. Mais aussi, 5 incendies à Mila, 3 à Tipaza et à Chlef et 2 incendies à Ain Defla.

De plus, la Protection Civile a aussi recensé un incendie dans chacune des wilayas de Tizi Ouzou, Batna, Blida, Annaba, Oum El Bouaghi, Bordj Bou Arreridj, Jijel, Médéa, Aïn Témouchent et Bouira.

Concernant les décès, les chiffres de la Protection Civile démontrent que Souk Ahras compte 5 décès et 75 blessés, dont 10 blessés parmi les éléments de la Protection Civile. À Sétif, le bilan compte 2 décès et 2 blessés. Tandis que la wilaya d’El Tarf compte à elle seule 30 décès et 161 blessés.