Enseignement anglais au primaire : feu vert pour le dépôt des dossiers

Le ministre de l’Éducation nationale a ordonné à tous les responsables de secteur à travers toutes les wilayas du pays, de procéder au lancement du processus de dépôt des dossiers des enseignants souhaitant enseigner l’anglais.

Selon un communiqué des directions de l’éducation des wilayas telles que Sétif, Oran et Bouira, il s’agit de mettre en œuvre la décision du président d’inclure l’anglais dans l’enseignement primaire dès la rentrée scolaire 2022/2023. Et ce conformément aux instructions du ministre de l’éducation. Les directeurs de l’éducation ont annoncé le début du processus de réception des dossiers au siège de la direction de l’éducation, à compter d’aujourd’hui, mardi 2 août 2022.

Le communiqué ajoute que le dossier consiste en une demande écrite mentionnant l’adresse, la commune de résidence et le numéro de téléphone. En plus d’une licence en langue anglaise ou traduction de et vers la langue anglaise et un certificat de résidence. Concernant les hommes, il faudra aussi présenter la carte relative au service militaire (carte jaune).

Le communiqué indique également que le processus de dépôt des dossiers est quotidien, du dimanche au jeudi, à partir de 9 heures du matin jusqu’à 14 heures de l’après-midi.

Selon Tebboune, la langue française est « un butin de guerre »

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a tenu la réunion de presse périodique avec les représentants de la presse nationale, au cours de laquelle il a abordé de nombreuses questions nationales et internationales.

En réponse à une question sur l’adoption et la mise en œuvre de l’enseignement en anglais à l’école primaire cette année, le président de la République a déclaré :  » Si Dieu le veut, la décision d’enseigner l’anglais sera mise en œuvre à la prochaine saison scolaire, car c’est la langue de la science, actuellement. »  En ajoutant aussi que la langue française n’est qu’un butin de guerre.