Elle reste sous contrôle judiciaire : Wahida Guerroudj risque gros

La chambre d’accusation du conseil judiciaire d’Alger a confirmé l’ordonnance du juge d’instruction près le tribunal de l’Hussein Dey relative à la mise sous contrôle judiciaire de l’ancienne Miss North Africa qui n’est autre que Wahida Guerroudj. Pour rappel, la principale concernée serait impliquée dans une affaire de trafic de drogue. 

En effet, Wahida a été interpellée la veille du nouvel an. Et ce, suite à une opération de perquisition de son domicile qui a abouti à la saisie d’une quantité de drogue au niveau de sa maison à Kouba. En effet, la quantité de drogue saisie est estimée à un kilo et demi de cocaïne. Celle-ci a été, selon le quotidien arabophone Ennahar, cachée sous le sol de la salle de bain. 

Les services judiciaires ont réussi également à saisir 1.000 comprimés psychotropes. Ainsi que deux véhicules : Audi et BMW et de grandes sommes d’argent. On notera dans le même sillage que l’époux de Wahida Guerroudj est en état de fuite, depuis l’interpellation de sa femme. À en croire les révélations de la même source médiatique, il serait, lui aussi, impliqué dans cette affaire. 

Voici les chefs d’accusation lancés à Wahida Guerroudj 

Il convient de rappeler que la mise en cause est une mannequin et ancienne Miss North Africa. On précisera également que la jeune maman a déjà décroché le titre de Miss Héritage Afrique. Depuis, la belle brune a su se faire un nom sur les réseaux sociaux. Dans le détail, l’instgrameuse partage plusieurs détails de son quotidien avec sa communauté. 

D’ailleurs, elle n’a pas hésité à faire ses adieux hier à ses abonnés via une story sur Instagram. En leur demandant ainsi de prier pour elle, car elle est innocente, selon ses dires. Au sujet de l’affaire de drogue, on notera que Wahida et deux autres personnes sont poursuivies pour plusieurs chefs d’inculpation. Notamment, le stockage et la vente de drogue. Et ce, dans le cadre d’un groupe criminel organisé.