Drame routier à Djelfa : un grave accident fait plusieurs victimes

Chaque jour, plusieurs personnes trouvent la mort et se blessent dans les accidents de la circulation. Hier soir, un terrible drame routier s’est produit dans la wilaya de Djelfa, plus exactement au niveau de la route nationale (RN) n° 40 dans la région d’Ain El-Hadjel, suite à une collision entre deux véhicules.

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 6 novembre, la Protection Civile a fait savoir qu’un accident de la route s’est produit hier soir, à 21 h 45, au niveau de la route nationale (RN) n° 40 dans la région d’Ain El-Hadjel dans la wilaya de Djelfa.

D’après la même source, l’accident est intervenu suite à une violente collision entre deux véhicules, le premier de type Renault Master et le second de type Dacia Logan. Cette nouvelle tragédie routière a coûté la vie à pas moins de trois (3) personnes et a engendré cinq (5) blessés.

En effet, le bilan de la Protection Civile a indiqué que les trois victimes sont de sexe masculin et que l’une d’entre elle avait rendu l’âme à l’hôpital. En outre, le même communiqué a aussi souligné le transport des corps des défunts à la morgue de l’hôpital de Birine à Djelfa.

Xiaomi Redmi 9A Mobile

Concernant les personnes blessées, la même source a souligné le fait qu’elles sont aussi de sexe masculin, âgées entre 21 et 39 ans. D’ailleurs, les blessés ont reçu les premiers soins nécessaires avant de se faire transférer à l’hôpital de la commune de Birine dans la même wilaya.

Tragédie routière à Médéa : le conducteur à l’origine de l’accident devant la justice

Dans ce même contexte, il convient de rappeler que le 20 octobre dernier, une collision mortelle avait eu lieu à Saneg au lieu-dit Ain-Sebaâ dans la wilaya de Médéa. L’accident avait causé pas moins de sept (7) victimes et deux (2) blessés. Au lendemain de ce tragique accident, le procureur de la République près le tribunal de Ksar El-Boukhari avait ordonné l’ouverture d’une enquête approfondie.

Jeudi dernier, le procureur a entendu le conducteur à l’origine de l’accident après sa sortie de l’hôpital. Après sa présentation devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate, le mis en cause a été placé en détention provisoire pour homicide involontaire et blessures involontaires associés à l’infraction de dépassement dangereux au moyen d’un camion poids lourds et l’infraction de blessures involontaires.

En outre, rappelons aussi que le bilan de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) concernant les accidents de la circulation survenus en zones urbaines compte dix (10) décès et 442 blessés, et ce, uniquement durant la période allant du 25 au 31 octobre dernier.