Diffusion des sujets du bac en pleine épreuve : De lourdes peines contre les auteurs


Dix personnes ont écopé de lourdes peines suite à la diffusion de sujets du baccalauréat avant la fin de l’épreuve en question. C’est ce qu’a déclaré le ministère de la Justice dans un communiqué.

Il s’agit du tribunal de Hassi Bahbah (Djelfa), qui a condamné à une peine de 3 ans de prison ferme les accusés répondant aux initiales R. M. et R. F. assortie d’une amende de 500 000 Da avec mandat de dépôt à l’audience

. Ils sont inculpés pour diffusion du sujet de langue arabe avec son corrigé. Pour le même délit, l’accusé S. S. a écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 Da avec mandat de dépôt à l’audience. L’affaire a été traitée par le tribunal de Tébessa. Dans la même wilaya, le tribunal d’Al Aouinet a condamné les mis en cause répondant aux initiales H. K. H. et H. W. à une peine d’un an de prison ferme et une amende de 50 000 Da avec mandat de dépôt à l’audience.

A centre-ouest du pays, le tribunal de Laghouat, c’est une femme portant les initiales K. N. qui a écopé d’une peine d’un an de prison ferme et une amende de 100 000 DA. Idem pour les deux prévenus T. F. et Z. R., à Ksar Chellala, wilaya de Tiaret. A Relizane, le tribunal de Oued Rhiou a prononcé une peine de 10 mois de prison ferme et une amende de 100 000 DA à l’encontre du prévenu M. M. A. A El Menia, le mis en cause répondant aux initiales Ch. M. a été placé en garde à vue.

Les investigations entrant dans le cadre de la lutte contre la fraude, la triche et la diffusion des sujets des examens officiels demeurent actives.

Post Views: 0