Des interventions chirurgicales urgentes interrompues ou annulées par manque d’oxygène : Les hôpitaux dans le rouge


Le problème du manque d’oxygène médical dans les hôpitaux avec le record de contaminations enregistrées ces derniers jours ne semble pas être réglé malgré la hausse de la production assurée par quatre unités nationales qui assurent actuellement la production de près de 430 000 litres par jour d’oxygène liquide, soit le triple de la production moyenne en 2020, a déclaré le ministre de l’Industrie pharmaceutique, le Dr Lotfi Benbahmed et de préciser que cette quantité représente près de 400 millions de litres d’oxygène gazeux, «ce qui permet de prendre en charge des dizaines de milliers de malades», a-t-il affirmé.

Paradoxalement, des dizaines de décès de patients Covid-19 ont été enregistrés ces derniers jours faute de ce produit et, pire encore, des patients non Covid admis en urgence ou programmés pour des interventions chirurgicales graves subissent le même sort.

Plusieurs interventions chirurgicales programmées en urgence ont été déprogrammées, tandis que d’autres ont été carrément interrompues, alors que le patient était déjà dans le bloc, suite à des coupures subites de l’oxygène.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
294

Advertisements