Des élus et cadres de la wilaya contaminés à Béjaïa


La Covid-19 se propage à Béjaïa, où l’on ne prend toujours pas au sérieux les risques de la pandémie.

Le virus circule dans l’administration et a contaminé ces jours-ci plusieurs responsables, dont des cadres de la wilaya.

Selon plusieurs sources, à l’intérieur de l’administration, des responsables dans le cabinet du wali, à la direction du logement et à celle de l’urbanisme sont testés positifs.

Comme à la direction de l’OPGI aussi, nous assure un employé de cette entreprise. Le black-out sur l’info concernant l’épidémie du nouveau coronavirus dans la wilaya est tel, que personne ne veut confirmer les noms qui circulent, et amplifiés par la rumeur.

Pour seule confirmation, une source dans l’administration nous assure que «les cadres contaminés sont en confinement». Cela a commencé il y a quelques jours, ce qui a fait installer une certaine panique et a amené l’essentiel des directeurs de l’exécutif à faire des tests pour se rassurer sur leur santé.

Le virus a aussi atteint des élus de l’APW qui partagent le même espace que l’administration de wilaya. Un des élus est hospitalisé à l’EPH d’Amizour, en attendant les résultats de ses prélèvements.

Le P/Apc d’Ighil Ali est, quant à lui, hospitalisé à l’EPH d’Akbou et les résultats de son prélèvement viennent de parvenir négatifs.

Selon nos sources, il n’est pas exclu qu’une réunion de travail organisée à Kherrata soit derrière le départ de cette vague de contaminations qui touche une partie de l’administration locale.

Le soupçon tient la route, sachant que Kherrata, limitrophe de la wilaya de Sétif où le virus s’est propagé à grande échelle, est la région la plus touchée dans la wilaya et dont l’hôpital est au bord de la saturation.

Cette suite de contaminations, sur laquelle on ne communique pas, appuie le constat de l’absence presque généralisée des mesures barrières ou leur inefficacité lorsqu’elles sont prises négligemment, y compris par les autorités. 

Post Views: 56