Dégradation dangereuse de l’état de santé du blogueur Abdellah Benaoum


L’état de santé d’Abdellah Benaoum, blogueur et activiste politique, condamné à deux années de prison ferme pour outrage au président démissionnaire Abdelaziz Bouteflika, s’est « dangereusement dégradé », indique, ce jeudi 30 mai, son avocat Me Kerma Mohamed.

Me Kerma Mohamed a rendu visite, ce jeudi vers 15h, à Abdellah Benaoum, incarcéré au pénitencier de Sidi Bel Abbès et en grève de la faim depuis presque 3 mois. « Son état de santé est inquiétant. Il a perdu beaucoup de poids et se déplace en chaise roulante », précise Me Kerma à El Watan. Son taux de glycémie (0,40 g) et sa tension artérielle (5,9) ne font qu’accentuer nos craintes sur les risques qu’il encourt.»

Selon son avocat, M. Benaoum reste déterminé à poursuivre sa grève de la faim et à réclamer sa libération, « malgré toutes les tentatives  de l’en dissuader.»  

« Cette grève de la faim est une bataille pour la liberté et contre l’injustice et l’oppression. Je suis déterminé à poursuivre la grève… », a assuré M. Benaoum, selon les propos rapportés par Me Kerma.

Pour de nombreux défenseurs des droits de l’homme, M. Benaoum est un détenu d’opinion qui mène, depuis son incarcération, des grèves de la faim cycliques qui lui ont valu d’être transféré, au moins deux fois, vers d’autres établissements pénitenciers.

M. Abdellah Benaoum a reçu également aujourd’hui la visite de Me Mostefa Bouchachi qui a fait le déplacement depuis Alger pour s’enquérir de l’évolution son état de santé.

Post Views: 521