Algérie

Décès de Khaled Nezzar à l’âge de 86 ans

L’ancien ministre de la Défense, le général major Khaled Nezzar, est décédé aujourd’hui à Alger à l’âge de 86 ans. Né le 25 décembre 1937 à Seriana, dans l’actuelle wilaya de Batna en Algérie, il a occupé des postes clés dans le domaine militaire et politique.

Il a commencé sa formation militaire en France avant de rejoindre l’Armée de libération nationale en 1958. Khaled Nezzar a été chef d’État-major de l’Armée nationale populaire de 1988 à 1990 puis ministre de la Défense nationale de 1990 à 1993.

Vie et parcours de Khaled Nezzar

Né à Seriana, dans l’actuelle wilaya de Batna en Algérie, Khaled Nezzar est le fils de Rahal Nezzar, un sous-officier de l’armée française ayant participé à la Seconde Guerre mondiale. Son cheminement débute avec sa formation dans différentes écoles militaires, débutant à Miliana en 1949, passant par Koléa en 1950, puis Aix-en-Provence de 1951 à 1953. Il poursuit sa formation à l’école de Strasbourg et à l’École nationale des sous-officiers d’active à Saint-Maixent-l’École, dont il sort en tant que sous-officier.

En 1958, il déserte l’Armée française pour rejoindre l’Armée de libération nationale. Son engagement le conduit à intégrer l’Académie militaire Frounze en Union soviétique en 1964, puis l’École de Guerre à Paris en 1975. Sa carrière militaire se poursuit avec sa nomination comme commandant des forces terrestres en 1986, avant d’être nommé chef d’État-major de l’Armée nationale populaire le 16 novembre 1988.

En 1993, son cortège a été visé par un attentat à l’explosif sans faire de victimes, et il s’est retiré de la vie politique la même année.

Suivez-nous sur Youtube :