De retour en Algérie, Ben N’co découvre Ath Yenni en Kabylie

Séduit par son premier voyage en Algérie, Ben N’co revient avec une nouvelle série de vidéos qui rapportent chaque journée passée dans sa saison 2 sur le territoire national. Fan de l’Algérie, mais surtout de l’hospitalité des Algériens et de la cuisine locale.

Le point de départ de la saison 2 de Ben N’co en Algérie est la capitale Alger. Où, il a été accueilli par l’un des habitants. Motivé par le désir de connaitre davantage sur l’Algérie, Ben quitte alors la capitale pour rejoindre Tizi Ouzou. Notamment, le village d’Ath Yenni.

Pour rejoindre ce village qui se situe à environ 900 mètres d’attitudes, Ben avait quitté Alger en faisant le trajet, Dellys, Tigzert pour enfin arriver à Ath Yenni. Par le biais d’une vidéo publiée sur sa chaine YouTube, Ben rapporte chaque instant à passer en compagnie des habitants de ce village, qui lui ont réservé un accueil chaleureux.

Ben N’co part à la découverte d’Ath Yenni à Tizi Ouzou

 » Ce n’est pas la Suisse, ce n’est pas l’argentine, mais c’est la Kabylie », voilà comment a entamé ce voyageur français, sa vidéo, tout en expliquant comment il a atterri dans ce village de Tizi Ouzou. Accueilli par l’un des villageois d’Ath Yenni, dans une charmante maison d’hôte, Ben N’co a eu la chance de découvrir une partie de la culture kabyle.

Bien évidemment, qui dit voyage, dit plat traditionnel. En effet, le globe-trotter a eu droit à une table dressée dans un style traditionnel. Une occasion pour, le voyageur français, de déguster son premier couscous Kabyle. En effet, pour ce touriste, qui a tant entendu parler de ce fameux plat kabyle accompagné de lait caillé, ce couscous est très différents des autres versions déjà testées par Ben. Ce dernier a même tenté de déguster un piment grillé, qu’il qualifie de « Costaud ».

À l’issue de son repas, Ben découvre la maison d’hôte qui met en valeur la culture kabyle. Notamment, grâce des tenues traditionnelles, des tableaux et des poteries. Le globe-trotter français art à la découverte du village connu pour ses bijoux traditionnels.

La visite de Ben N’co se poursuit avec la découverte de la commune d’Ath Yenni, en passant d’un village à un autre. Notamment, vers Ath Lahcene qui a reçu le prix du troisième village le plus propre de Tizi Ouzou. La fin de cette journée en compagnie du doyen de la commune était excellente pour Ben, qui n’a pas manqué de saluer la gentillesse et la générosité des villageois kabyles.

[embedded content]