Covid-19, grippe aviaire et cherté de l’aliment de volaille : Les raisons de la flambée des prix


Source de protéine animale la plus abordable pour le consommateur algérien, les prix de la volaille connaissent une hausse fulgurante depuis plusieurs jours, voire des semaines. Le prix du kilo est passé de 250 et 300 DA à 450 et 500 DA.

Une flambée qui met à mal les petites bourses et les ménages à faibles revenus. Premier accusé dans cette envolée des prix : l’aliment. Importé dans sa majorité, il obéit à la Bourse mondiale. «Il faut savoir que les frais liés à l’aliment représentent 70% du prix de revient de la volaille. Ce qui est énorme. Beaucoup d’éleveurs se sont abstenus de lancer des productions afin d’éviter de travailler à perte.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
391

Advertisements