Constantine : Placement en garde à vue du conducteur du camion-remorque auteur de l’accident mortel

Le conducteur du camion-remorque auteur de l’accident mortel survenu à Constantine a été placé en garde à vue en attendant le parachèvement de l’enquête préliminaire et la présentation des parties devant le tribunal de Zighoud Youcef, indique un communiqué du procureur de la République près le même tribunal.

L’enquête préliminaire sur l’accident mortel survenu, vendredi soir à 20h00 au lieu-dit Oued Ouarzeg, dans la commune de Beni H’midene sur la RN 27 reliant les wilayas de Constantine et de Jijel, « se poursuit toujours » au niveau de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Beni H’midene, a précisé samedi la même source.

L’accident a fait 18 morts (de différents âges) et 10 blessés à divers degrés, selon le dernier bilan. Le conducteur d’un camion-remorque, âgé de 59 ans, et qui était chargé de graviers, venant de Constantine vers Jijel a perdu le contrôle de son véhicule qui roulait à grande vitesse, suite à l’arrêt du système de freinage, entrant en collision avec un bus de transport des voyageurs qui venait de Jijel vers Constantine, selon la même source.

Les victimes ont été transférées au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Ibn Badis. Concernant les décès, 17 permis d’inhumation ont été délivrés par le tribunal de Zighoud Youcef, tandis que la victime (B.S) a été transférée à la clinique de Grarem Gouga (Mila).

Une correspondance a été adressée au parquet du tribunal de Mila pour obtenir un permis d’inhumation, a ajouté la même source. Seize (16) victimes de l’accident de la circulation survenu, vendredi soir, dans la wilaya de Constantine, suite à une collision entre un bus de transport de voyageurs et un camion-remorque, ont été inhumées samedi au cimetière de Zouitna dans la commune de Hamma Bouziane.

L’enterrement a eu lieu en présence des autorités locales, civiles et militaires, et une foule nombreuse notamment des proches et des citoyens venus accompagner les victimes à leur dernière demeure.

APS