Christopher Wilkie, nouvel ambassadeur du Canada en Algérie


Le ministère canadien des Affaires étrangères a annoncé ce jeudi la nomination de Christopher Wilkie, nouvel ambassadeur du Canada en Algérie en remplacement de Patricia McCullagh, dont le mandat a pris fin à la fin du mois d’août dernier après deux années en poste.

Le nouvel ambassadeur Christopher Wilkie connaît la région du Maghreb puisqu’il a occupé auparavant le poste d’ambassadeur du Canada au Maroc avec  »accréditation simultanée en Mauritanie » entre 2009 et 2012.

Depuis 2017, il occupait le poste de directeur général des secteurs commerciaux au ministère canadien des Affaires étrangères.  Le gros de sa carrière diplomatique entamée en 2004 a été dans les affaires économiques et  commerciales.

Christopher Wilkieest diplômé en Sciences politiques, en économie et en relations internationales d’universités canadiennes et anglaises.  Le gouvernement algérien l’a accrédité au début du mois d’octobre.

Sa prédécesseure, Patricia McCullagh, s’est fait connaître en Algérie par son soutien direct au Hirak quand elle avait dit en juin dernier  que  » le mouvement qui s’est installé depuis le 22 février impressionne le monde par son pacifisme alors que des millions défilent chaque semaine dans les rues. Je réaffirme le soutien du Canada à une transition démocratique en Algérie qui réponde aux aspirations du peuple. »

Bien qu’elle occupait son poste depuis septembre 2017, ce n’est qu’en mai 2019 qu’elle a pu présenter ses lettres de créance au chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah. Chose qu’elle n’a jamais pu faire avant à cause de l’incapacité de l’ex-président déchu, Abdelaziz Bouteflika.

A noter qu’un peu plus de 100.000 Algériens vivent au Canada. Les deux pays ont établi des relations diplomatiques en 1964.

Le volume  des échanges bilatéraux était de 1,5 milliard de dollars en 2017. L’Algérie était le premier partenaire commercial bilatéral du Canada en Afrique, le 42e partenaire commercial bilatéral du Canada en 2017.

Post Views: 0