CHAN 2022 : Bella Hadid partage une vidéo de la cérémonie d’ouverture

Quelques jours après l’ouverture du CHAN 2022, la cérémonie d’ouverture continue de faire du bruit sur la Toile ! En effet, la bonne organisation dudit événement demeure un sujet de discussion. D’ailleurs, même la mannequin américano-palestinienne Bella Hadid en parle ! Sur son compte Instagram officiel, la jolie blonde a partagé une vidéo de la cérémonie de ce vendredi. 

Dans le détail, il s’agit du discours du petit-fils du leader Nelson Mandela à savoir Zwelivelile Mandela. Pour rappel, l’invité de l’Algérie a tenu un discours vibrant au sein du stade de Baraki qui porte le nom de son grand-père. Devant le public présent, le sud-africian a lancé :  » notre liberté ne sera pas complète tant que la Palestine ne sera pas indépendante « . Avant d’ajouter :  » nous nous levons ensemble pour nous battre pour l’indépendance de la Palestine. Free Palestine.  » 

Sans grande surprise, ses mots émouvants ont fait le tour de la Toile. D’autant plus qu’ils étaient prononcés par une personne issue d’une famille qui connaît la valeur de la liberté et des droits de l’homme. Par ailleurs, d’origine palestinienne, la sœur de Gigi Hadid n’a pas hésité de partager la vidéo de Zwelivelile Mandela. Histoire de faire entendre la voix des Palestiniens dans le monde entier. 

Discours de Zwelivelile Mandela : la fédération marocaine en colère ! 

En parlant du droit des peuples à la liberté, la question du Sahara occidentale ne passe pas inaperçue ! De ce fait, le militant sud-africain a réclamé l’indépendance du peuple sahraoui. Selon ses termes, le Sahara occidental est la dernière colonie présente en Afrique. De leur part, les Marocains n’ont pas raté l’occasion pour s’en prendre à l’Algérie.

En effet, les propos de Zwelivelile ont rapidement fait réagir la fédération marocaine du Football qui a décrit ce discours comme étant provocateur et surréaliste et qui déroge aux règles régissant l’organisation des manifestations footballistiques. D’ailleurs, les autorités marocaines ont même déposé une plainte au niveau de la CAF. Rappelons que l’institution africaine a ouvert une enquête à cet égard.