Candidature de Bouteflika : Les étudiants ne décolèrent pas


Les étudiants ont investi mardi la rue pour protester, une nouvelle fois, contre le maintien de la candidature de Bouteflika et pour réclamer le départ du système politique en place. Des manifestations sont en cours à Alger, Béjaia, Annaba…

Vers 11h, des milliers d’étudiants, munis de drapeaux, prennent possession du centre de la capitale, et occupent le boulevard menant de la place de la Grande poste jusqu’à la place Audin.

Les étudiants de Annaba sont également sortis en force ce matin en scandant « Djemhouria machi Mamelaka  (Une République et non pas une monarchie). A Béjaia, les étudiants ont organisé une marche imposante. Ils ont défilé avec des drapeaux algériens et amazighs et des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire : «  La lutte, la lutte jusqu’à la chute du régime ». Des milliers d’étudiants manifestent, à l’heure où nous mettons en ligne, devant le siège de la wilaya de Sétif.

A Tlemcen et Bouira les enseignants universitaires ont manifesté avec leurs étudiants sous le slogan : « Non au mandat de la honte ».

Les étudiants des différentes universités du pays ont manifesté le 3 mars dernier, pour dire NON à la candidature du président sortant, Abdelaziz Bouteflika, qui se trouve depuis plus d’une semaine à Genève.

Related Post

Infantino dit avoir le soutien d’une «majorité» de…
Souk Ahras : Fermeture de 28 commerces
Jijel : ADWA a accompagné 400 cancéreux en 2018
Nouvelles d’Oran

Post Views: 685