Boumerdès : 3975 arbres fruitiers ravagés par les flammes


Les feux de forêts ont redoublé d’intensité hier dans plusieurs localités de Boumerdès. A Timezrit, un incendie s’est déclaré vers 10h sur les hauteurs du chef-lieu, ravageant une importante surface couverte de chêne-liège.

Dépêchés des Issers, les éléments de la Protection civile ont trouvé d’énormes difficultés à circonscrire ce sinistre qui s’est propagé rapidement vers les maquis de Ouled Sidi Amara. N’était la mobilisation des villageois, les flammes auraient atteint les habitations.

Peu après, un autre incendie a été signalé du côté de Ouled Ali, entre Thénia et Zemmouri, réduisant en cendres une large surface boisée et des champs d’oliviers. Un peu plus vers l’est, des vidéos postées sur Facebook montraient des pompiers et des citoyens qui luttaient inlassablement contre les feux qui avançaient vers un champ de vignes à Ouled Aïssa.

Contacté, le chargé de communication de la Protection civile fait état de 817 incendies enregistrés depuis juin dernier à travers la wilaya. Les dégâts sont énormes. Notre interlocuteur parle de 446 ha de couvert végétal, 3975 arbres fruitiers, 4 ha de récoltes et 1456 bottes de foin qui sont partis en fumée.

Ce bilan risque de s’alourdir dans les jours à venir, notamment en cette période de chaleur caniculaire favorable au déclenchement et à la propagation des feux de forêt. Indignée et intriguée, la population locale se pose moult interrogations quant à l’origine de ces catastrophes qui ont réduit considérablement le couvert végétal. Les nombreuses enquêtes déclenchées par les services de la gendarmerie n’ont pour l’heure rien révélé.  

Post Views: 0