Beyoncé choisit une musique de Warda Al-Jazairia pour son show à Dubaï

Le show de Beyoncé pour l’ouverture d’un nouvel hôtel luxueux à Dubaï ce samedi était assez spécial ! Alors qu’elle n’était pas remontée sur scène depuis décembre 2018, Queen B a enflammé la scène. Pas uniquement par sa voix d’or mais aussi en rendant hommage à la reine du Tarab dans le monde arabe. Il s’agit bien évidemment de la diva algérienne Warda Al Jazairia !

Connue pour sa forte présence sur scène, celle qu’on surnomme Queen B a fait vibrer la salle. En harmonisant le style occidental et le style arabe, les Dubaïotes ont eu droit à un show inoubliable. Ainsi, les admirateurs de la star étaient aux anges. D’autant plus que la danseuse américaine de 41 ans s’est absentée durant une longue période. De ce fait, la native du Texas n’a eu d’autres choix que de marquer son retour retentissant. 

En fait, la touche arabe a donné un charme spécial au concert. En effet, la troupe de danse libanaise Mayyas a assuré en présentant une belle chorégraphie sur le titre Bigger. On notera que le groupe en question a décroché le titre de la dernière saison du télé-crochet America’s Got Talent. On précisera également que l’ambassadrice du RnB a porté deux costumes extravagants conçus par des créateurs du Moyen-Orient.

Concert Beyoncé à Dubaï : Warda Al Jazairia fortement présente 

Il convient de préciser que ce concert qui a duré près de 75 minutes n’était pas ouvert au grand public. De ce fait, les photos et les enregistrements étaient strictement interdits. Cependant, quelques vidéos ont fuité. Ainsi, les internautes ont pu découvrir la star dans une élégante robe rouge confectionnée par les mains du styliste Nicolas Jebran. 

Et ce n’est pas tout ! Dans le détail, Beyoncé est montée sur scène sous le rythme de la chanson phare de la chanteuse algérienne légendaire Warda Al Jazairia ! Il est question de la chanson « Batwanis Beek ». Cela avant d’interpréter Beautiful Liars. Effectivement, cette vidéo fuitée a fait le tour de la Toile. D’ailleurs, les admirateurs du style arabe classique ont beaucoup apprécié le fait de rendre hommage à la fleur algérienne. 

Dans ce sillage, on rappellera que Warda a rendu son dernier souffle le 17 mai 2012. Et ce, au Caire, en Égypte. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il s’agit de l’une des figures majestueuses de la chanson arabe qui a inscrit son nom en lettres d’or. Parmi ses chansons très connues, on citera : Batwanis Beek, Haramt Ahebak. Ou encore Ayam, le dernier tube qu’elle a interprété avant sa mort.