Béjaïa : La communauté universitaire maintient la pression


La communauté universitaire de Béjaïa a tenu ce mardi sa marche hebdomadaire malgré sa coïncidence avec la période des examens qui a retenu les étudiants. Ils ne sont pas sortis par milliers comme de coutume, mais étudiants, enseignants et ATS ont marché pour maintenir la mobilisation et rappeler qu’ils ne lâchent rien de leur revendication d’une « transition démocratique et un Etat de droit».

La marche a démarré de l’intérieur du campus de Targa Ouzemour, au cœur de la ville, sous une chaleur d’été, avec les mêmes drapeaux, banderoles et pancartes qu’ils ont déployés durant les 15 mardis précédents. Certaines pancartes ont rappelé à l’occasion le maintien en prison des détenus du Mzab dont Baba Nedjar, dont ont exige la libération.

Photo : DR

Cette fois-ci, les enseignants et les ATS sont plus nombreux à marcher que les étudiants qui d’habitude sortent par milliers. Ensemble, ils ont réussi à former des carrés de quelques centaines de manifestants pacifiques qui ont marché jusqu’à la placette Saïd Mekbel où l’on a crié des slogans insistant sur le départ sans délai et inconditionnel de la « bande » au pouvoir.

Post Views: 0